Circulaire du 23 juillet 2012
publié le 18 septembre 2012
Informatiser la Justice. Oui, mais comment ?

Circulaire interprétative relative à certains facteurs d'atténuation

source
ministere de la region de bruxelles-capitale
numac
2012031622
pub.
18/09/2012
prom.
23/07/2012
moniteur
http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl?language=fr&c(...)
Document Qrcode

MINISTERE DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE


23 JUILLET 2012. - Circulaire interprétative relative à certains facteurs d'atténuation


Aux membres du Collège de l'Environnement de Bruxelles-Capitale, A Monsieur le Directeur général de l'Institut bruxellois pour la Gestion de l'Environnement, Suite à la note technique du 5 juillet 2012 que Bruxelles Environnement m'a transmise, je vous demande d'appliquer les facteurs d'atténuation de la manière suivante : 1. Les facteurs d'atténuation doivent être appliqués au matériau octroyant à la paroi ses caractéristiques principales en matière de transmission des ondes et non pas à chaque matériau pris séparément.2. Facteur d'atténuation de 13 dB (< 1 GHz) ou 15 dB (> 1 GHz). Ce facteur s'applique aux parois composées de béton armé sans fenêtres.

Le facteur d'atténuation utilisé est élevé puisque ce type de paroi est épais et composé de matériau lourd et de ferraille qui augmentent fortement l'atténuation en transmission. 3. Facteur d'atténuation de 4 dB (< 1 GHz) ou 4 - 6 dB (> 1 GHz). Ce facteur s'applique aux parois avec ou sans fenêtre composées de brique, béton non armé, tout autre matériau de construction lourd et pour les toits normaux. • Lorsque les parois sans fenêtre sont composées de brique, béton non armé, ou tout autre matériau de construction lourd (1), le facteur d'atténuation de 4 dB se justifie par le principe de transmission. • Lorsque les parois avec fenêtre sont composées de brique, béton armé, béton non armé et tout autre matériau de construction lourd, le facteur d'atténuation de 4 dB se justifie d'une part par le principe de l'ellipsoïde de Fresnel et d'autre part par le phénomène de diffraction. (1) • Matériaux de construction lourd au sens électromagnétique.Par exemple : béton cellulaire, bardage métallique, mur rideau, vitrage feuilleté, toiture en zinc, paroi composée de mailles métalliques serrées, panneaux sandwichs, panneaux en fibro-ciment ...); • N'entrent pas dans cette définition les matériaux légers au sens électromagnétique. Par exemple : toile, tissu, plastique, résigne, tente, auvent, ... 4. Facteur d'atténuation de 0 dB. Ce facteur s'applique aux parois composées de bois et de verre.

Vu la faible épaisseur et la composition de ce type de paroi, une atténuation existe mais est très faible. Il a dès lors été décidé, par principe de précaution, de ne prévoir aucun facteur d'atténuation pour ce type de paroi. Il s'applique donc principalement aux vérandas et cabanes en bois.

Bruxelles, le 23 juillet 2012.

La Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale chargée de l'Environnement, Mme E. HUYTEBROECK

Etaamb propose le contenu du Moniteur Belge trié par date de publication et de promulgation, traité pour le rendre facilement lisible et imprimable, et enrichi par un contexte relationnel.
^