Recrutement
publié le 25 mars 2009
Informatiser la Justice. Oui, mais comment ?

Appel à candidatures En date du 19 mars 2009, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé de pourvoir à deux emplois d'inspecteur général de l'Agence régionale pour la Propreté voie de recrutement, conformément à l'arrêté du

source
ministere de la region de bruxelles-capitale
numac
2009031170
pub.
25/03/2009
prom.
--
moniteur
http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl?language=fr&c(...)
Document Qrcode

MINISTERE DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE


Appel à candidatures En date du 19 mars 2009, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé de pourvoir à deux emplois d'inspecteur général de l'Agence régionale pour la Propreté voie de recrutement, conformément à l'arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 11 septembre 2008 déterminant la procédure complémentaire de nomination des inspecteurs généraux de l'Agence régionale pour la Propreté.

Pour être nommé dans l'emploi d'inspecteur général de l'Agence régionale pour la Propreté, le candidat doit : 1° être d'une conduite répondant aux exigences de la fonction;2° jouir des droits civils et politiques;3° satisfaire aux lois sur la milice;4° justifier de la possession de l'aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer. Il doit être titulaire d'un diplôme donnant accès à une fonction de niveau 1 et justifier d'une expérience professionnelle utile ou en rapport avec la fonction à pourvoir.

A. Inspecteur général chargé de la Politique du Traitement Responsabilités 1. Définition des orientations, objectifs et plans d'actions. En tant qu'Inspecteur général en charge de la Politique du Traitement, il assiste le Fonctionnaire dirigeant dans l'élaboration de la stratégie, de l'évolution et du suivi des filiales de traitement des déchets dans lesquelles l'ARP détient, directement ou indirectement via un holding, une participation. En tenant compte des accords existants avec les différents partenaires, il siège aux conseils d'administration des différentes filiales de traitement et en assure, en tant qu'administrateur-délégué, la gestion journalière. Il prépare, au sein de l'Agence, les propositions à transmettre aux conseils d'administration. Au sein de ceux-ci, dans le cadre des accords existants, il exécute les décisions qui lui sont confiées et fait rapport.

A ce titre, il évalue régulièrement, au sein de l'Agence, la validité des objectifs de la politique du traitement des déchets, l'exécution des missions et budgets attribués et vérifie l'adéquation des moyens mis à disposition et fait des propositions nécessaires pour optimiser cette adéquation. Dans ce contexte, il contribue à la formulation de propositions, d'avis motivés et de réponses aux demandes du Fonctionnaire dirigeant de manière à lui permettre de prendre les décisions appropriées.

Dans le respect de la ligne hiérarchique, il organise, coordonne et contrôle le(s) service(s) au sein de l'ARP chargé du reporting des filiales et de la valoriation des matières afin de contribuer rapidement et efficacement à la mise en oeuvre des politiques décidées. 2. Organisation et gestion des services Dans le respect de la ligne hiérarchique, l'Inspecteur général en charge de la Politique du Traitement organise, coordonne et contrôle le(s) service(s) de l'ARP en charge de ces activités de manière à assurer une exécution rapide et efficace des missions qui lui sont confiées.A cet effet, il : - assure la meilleure utilisation des ressources mises à disposition; - assure la mise en place de projets visant à améliorer le fonctionnement de l'administration; - définit les responsabilités pour ses services et délègue les pouvoirs y relatifs. 3. Gestion des équipes et communication interne Il organise et veille à de bonnes politiques d'information et de communication au sein de son service afin de faciliter la collaboration avec les différentes parties concernées.A cet effet, il : - Stimule le travail d'équipe; - Identifie les besoins de formation de ses collaborateurs et propose la mise en place de programmes appropriés; - Veille au respect des procédures et règles en vigueur dans l'administration.

L'Inspecteur général en charge de la Politique du Traitement gère les ressources humaines du holding. Au sein des filiales de traitement, il gère les ressources humaines, par délégation aux directeurs opérationnels pour le personnel de maîtrise et ouvrier afin que ces filiales disposent en permanence d'équipes compétentes et motivées. A cet effet, en collaboration avec les directeurs opérationnels des différentes filiales, il vise à assurer un échange de bonne pratique notamment dans les besoins de formation et de sécurité au travail. 4. Communication et relations externes L'Inspecteur général chargé de la Politique du Traitement des relations et établit une communication effective avec le monde extérieur de manière à assurer un bon flux des informations, tout en gardant le contact avec le terrain.A cet effet, en étroite collaboration avec le Fonctionnaire dirigeant, il maintient un réseau de relations avec les autres administrations et partenaires de l'ARP et entretient des contacts avec des partenaires externes clés.

Profil recherché Le candidat recherché doit disposer d'un diplôme universitaire de préférence à orientation technique. Il doit disposer d'une capacité de management. Une expérience professionnelle utile à la fonction est un atout. Il devra également justifier d'une connaissance des institutions de la Région de Bruxelles-Capitale et de la législation en rapport avec les missions et activités de l'ARP. Le candidat devra faire preuve de compétences sur les points suivants : 1. Compétence : « Leadership » Dans les dossiers traités par son service, capacité à avoir une vision d'ensemble, à établir un lien avec les multiples implications et à faire preuve d'esprit critique. Capacité à formuler des plans d'actions pour l'ARP rencontrant les objectifs des plans régionaux en la matière. 2. Compétence : « Initiative » Capacité à initier des changements en interne pour améliorer l'efficacité de ses services. Capacité à générer de nouvelles idées et solutions pour résoudre les problèmes.

Capacité à encourager l'initiative et la créativité des services. 3. Compétence : « Gestion » Capacité à décider et à poursuivre son action dans l'objectif d'obtenir les meilleurs résultats. Capacité à créer une collaboration efficace entre ses services et d'autres administrations concernées.

Capacité à organiser les activités et à déléguer les compétences et les pouvoirs.

Capacité à gérer des sociétés anonymes. 4. Compétence : « Développement des équipes/collaborateurs » Capacité à créer une collaboration et à obtenir le soutien actif de ses services pour les objectifs à court et long terme.5. Compétence : « Orientation client » Capacité à anticiper les besoins des clients internes et externes en adoptant une perspective à long terme.6. Compétence : « Influence » Capacité à comprendre et à utiliser les structures formelles et informelles d'influence et de décision, nécessaires pour mettre en oeuvre les politiques dans ses domaines de compétences. Capacité à gérer les conflits et à jouer un rôle d'arbitrage au niveau des filiales de traitement.

B. Inspecteur général chargé de la Politique commerciale Responsabilités 1. Définition des orientations, objectifs et plans d'actions. En tant qu'Inspecteur général chargé de la Politique commerciale, il assiste le Fonctionnaire dirigeant dans l'élaboration de la stratégie commerciale au niveau de la vente des service de Bruxelles-Propreté.

Il assure la réalisation des objectifs (chiffre d'affaires) fixés par la stratégie commerciale. Il participe à la recherche des filières de valorisation des matières issues du processus de traitement. A ce titre, il évalue régulièrement la validité des objectifs de la politique commerciale de l'ARP, l'exécution des missions et budgets attribués et vérifie l'adéquation des moyens mis à disposition et fait des propositions nécessaires pour optimiser cette adéquation. Dans ce contexte, il contribue à la formulation de propositions, d'avis motivés et de réponses aux demandes du Fonctionnaire dirigeant de manière à lui permettre de prendre les décisions appropriées. Dans le respect de la ligne hiérarchique, il organise, coordonne et contrôle le service au sein de l'Agence chargé de la politique commerciale afin de contribuer rapidement et efficacement à la mise en oeuvre des politiques décidées. 2. Organisation et gestion des services Dans le respect de la ligne hiérarchique, l'Inspecteur général chargé de la Politique commerciale organise, coordonne et contrôle le service au sein de l'Agence chargé de cette activité de manière à assurer une exécution rapide et efficace des missions qui lui sont confiées.A cet effet, il : - assure la meilleure utilisation des ressources mises à disposition; - assure la mise en place de projets visant à améliorer le fonctionnement de l'administration; - définit les responsabilités pour ses services et délègue les pouvoirs y relatifs. 3. Gestion des équipes et communication interne L'inspecteur général chargé de la politique commercial organise et veille à de bonnes politiques d'information et de communication au sein de son service afin de faciliter la collaboration avec les différentes parties concernées.A cet effet, il : - Stimule le travail d'équipe; - Identifie les besoins de formation de ses collaborateurs et propose la mise en place de programmes appropriés; - Veille au respect des procédures et règles en vigueur dans l'administration. 4. Communication et relations externes L'Inspecteur général en charge de la politique commerciale entretient des relations et établit une communication effective avec le monde extérieur de manière à assurer un bon flux des informations, tout en gardant le contact avec le terrain.A cet effet, en étroite collaboration avec le Fonctionnaire dirigeant, il entretient des contacts avec des partenaires externes clés.

Profil recherché Le candidat recherché doit disposer d'un diplôme universitaire de préférence à orientation économique. Il doit disposer d'une connaissance des techniques commerciales. La connaissance de la deuxième langue nationale ainsi qu'une expérience professionnelle utile à la fonction sont autant d'atouts. Il devra également justifier d'une connaissance des institutions de la Région de Bruxelles-Capitale et de la législation en rapport avec les missions et activités de l'ARP.. Le candidat devra faire preuve de compétences sur les points suivants : 1. Compétence : « Leadership » Dans les dossiers traités par son service, capacité à avoir une vision d'ensemble, à établir un lien avec les multiples implications et à faire preuve d'esprit critique. Capacité à formuler des plans d'actions pour la politique commerciale qui rencontrent les besoins des « clients » de l'Agence. 2. Compétence : « Initiative » Capacité à initier des changements en interne pour améliorer l'efficacité du service commercial. Capacité à générer de nouvelles idées et solutions pour résoudre les problèmes.

Capacité à encourager l'initiative et la créativité du service. 3. Compétence : « Gestion » Capacité à poursuivre son action dans l'objectif d'obtenir les meilleurs résultats. Capacité à créer une collaboration efficace entre son service et les autres services de l'Agence. 4. Compétence : « Développement des équipes/collaborateurs » Capacité à créer une collaboration et à obtenir le soutien actif de ses services pour les objectifs à court et long terme.5. Compétence : « Orientation client » Capacité à anticiper les besoins des clients internes et externes en adoptant une perspective à long terme.6. Compétence : « Influence » Capacité à comprendre et à utiliser les structures formelles et informelles d'influence et de décision, nécessaires pour mettre en oeuvre les politiques dans les domaines de compétences de son service. Les candidatures doivent être introduites à l'intention de M. Benjamin Cadranel, Directeur de Cabinet du Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, rue Ducale 9, à 1000 Bruxelles, dans les 15 jours de la publication du présent avis, par lettre recommandée à la poste au plus tard le jour de l'échéance du délai.

Les candidats à l'emploi d'inspecteur général transmettent au Collège des experts, lors de leur audition, un projet de gestion sur la base du profil de fonction.

Les candidats ont a, cet effet, accès aux documents administratifs en possession de l'ARP et qui sont disponibles conformément et dans les limites de l'ordonnance du 30 mars 1995 relative à la publicité de l'administration.

La réglementation régissant le présent appel est l'arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 11 septembre 2008 déterminant la procédure complémentaire de nomination des inspecteurs généraux de l'Agence régionale pour la Propreté.

Cet arrêté a été publié au Moniteur belge le 29 septembre 2008. Il peut être consulté sur le site du Moniteur belge www.moniteur.be

Etaamb propose le contenu du Moniteur Belge trié par date de publication et de promulgation, traité pour le rendre facilement lisible et imprimable, et enrichi par un contexte relationnel.
^