Vacance D'emploi
publié le 16 mars 2000
Informatiser la Justice. Oui, mais comment ?

Emploi vacant de conseiller général. - Appel aux candidats Il est porté à la connaissance des fonctionnaires intéressés que l'emploi de Conseiller général au cadre organique du personnel du Ministère des Affaires sociales, de la Santé (...) C

source
ministere des affaires sociales, de la sante publique et de l'environnement
numac
2000022219
pub.
16/03/2000
prom.
--
moniteur
http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl?language=fr&c(...)
Document Qrcode

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE L'ENVIRONNEMENT


Emploi vacant de conseiller général. - Appel aux candidats Il est porté à la connaissance des fonctionnaires intéressés que l'emploi de Conseiller général (rang 15) au cadre organique du personnel du Ministère des Affaires sociales, de la Santé publique et de l'Environnement - Administration Finances et Informatique est à conférer par promotion par avancement de grade.

Cet emploi est accessible aussi bien aux femmes qu'aux hommes.

Aperçu synthétique des compétences de l'administration Finances et Informatique L'administration Finances et Informatique est responsable, comme l'indique son intitulé, de deux domaines distincts.

Le domaine « finances » Ce domaine couvre deux sous-domaines : d'une part, l'élaboration et le suivi du budget ainsi que l'analyse de sa mise en oeuvre : d'autre part, la « comptabilité » proprement dite, c'est-à-dire l'exécution du budget : engagements, ordonnancements .

Le domaine « informatique » Ce domaine donne d'abord compétence pour définir, avec l'accord du Conseil de direction, une politique informatique cohérente, globale, gérable et professionnelle au bénéfice de l'ensemble des administrations. Ceci se situe tant au niveau de l'infrastructure, matérielle et logicielle, commune ou particulière, gérée par la direction informatique qu'au niveau des règles, méthodes et standards pour les développements particularisés devant s'implémenter sur cette infrastructure.

Ce domaine informatique couvre évidemment ensuite la mise en oeuvre de cette politique informatique, d'une part, par la mise à disposition des agents d'un accès protégé au réseau interne et à toutes ses facilités ainsi qu'aux connexions externes (le tout en fonction des droits d'accès) et, d'autre part, par la réalisation de développements sur mesure pour les administrations qui le souhaitent et en fonction de leurs besoins propres.

A côté de ces deux aspects qui, de manière extrêmement résumée, concernent le coeur du métier de la direction informatique, se greffe toute une série d'activités liées, de nature plus administrative, dont l'importance est également essentielle tant pour la réalisation des activités courantes que pour la réalisation des « projets ». De nombreux contrats sont conclus et gérés par la direction informatique et des achats et des investissements importants sont réalisés. Cela implique un grand travail administratif dans le respect scrupuleux des règles administratives (marchés publics, par exemple) et budgétaires.

En outre, vu l'importance de cette activité, la mise au point et le respect de procédures de travail rigoureuses sont seuls capables de garantir l'efficience avec un personnel administratif réduit.

Description de la fonction de conseiller général à l'administration Finances et Informatique Le conseiller général, dont l'emploi est déclaré vacant exercera ses fonctions, en support du directeur général, dans le domaine « informatique ».

Son action couvrira toutes les activités liées à ce domaine telles que résumées ci-dessus, soit en collaboration directe avec le directeur général, soit par délégation pour des actions, des projets ou des activités spécifiques.

Compétences et qualités requises du conseiller général Connaissances générales : Outre l'ouverture d'esprit, la curiosité et le plaisir de la nouveauté, la connaissance suffisante, voire approfondie, du « métier » des diverses administrations qui composent notre ministère et qui sont les clients actuels, futurs ou potentiels de la direction informatique est plus qu'utile. Les activités précédemment exercées auront de préférence mis le candidat en contact avec le maximum d'administrations du département.

Connaissances techniques : Des connaissances en informatique sont hautement souhaitables.

Cependant, il ne s'agit pas tant de la pratique individuelle de logiciels spécifiques, soit de type bureautique (p.e., word, excel, supposés assimilés) soit de type applicatif, soit de type micro-informatique, mais bien plus et surtout d'une compréhension ou tout au moins une ouverture d'esprit avérée aux fondements de l'informatique d'entreprise et de sa mise en oeuvre.

Etant donné que la direction informatique gère également les aspects administratifs des projets informatiques, la connaissance et la pratique de la réglementation sur les marchés publics sera nécessaire ainsi que les règles et pratiques comptables.

Aptitude à la communication : Des talents de communicateur sont très appréciables, aussi bien par écrit que verbalement. Il est indispensable d'être à même d'expliquer, de manière claire des sujets parfois complexes, pour en faire saisir les véritables enjeux au-delà d'une vision à court terme. Les interlocuteurs sont nombreux et divers (collègues, chefs d'administration, cabinets, instances de contrôle . ). Le Conseiller général nouera des contacts aisés et confiants avec les autres services et les instances externes. Il sera amené à prendre position, donner des conseils ou des avis de manière souvent rapide. Son jugement doit donc être sûr. Il sera toujours disponible pour proposer des solutions concrètes et pratiques dans le respect des règles. Il devra pouvoir diriger des réunions de manière souple et efficace.

Sens du dialogue et de la négociation : Dans ce contexte, la première qualité est celle de l'écoute positive.

Il est souhaitable de posséder des qualités humaines pour nouer et entretenir de bons contacts avec les collaborateurs ainsi qu'avec tous les interlocuteurs. Les intérêts financiers étant importants, le conseiller général devra pouvoir négocier avec nos fournisseurs les conditions les plus avantageuses.

Qualités d'organisation : Le Conseiller général doit avoir fait la preuve de ses talents d'organisateur. Il devra en effet coordonner et contrôler tant la réalisation de projets que le suivi des activités courantes. Il devra pouvoir faire respecter les délais imposés. Une expérience de type « workflow », c'est à dire l'instauration de procédures de travail, est souhaitable.

Sens des responsabilités, Capacité d'initiative : Le Conseiller général devra montrer de grandes capacités d'initiative et effectuer un travail orienté vers les résultats. Il sera amené à représenter la direction informatique du département à divers niveaux.

Ce rôle, il devra l'exercer avec responsabilité et loyauté.

Aptitude à travailler par projets : Au-delà de la supervision des activités courantes, le conseiller général devra initier et soutenir des projets, depuis leur conception jusqu'à leur réalisation finale. Il est souhaitable que le candidat puisse faire valoir des réalisations dans cette optique Autorité naturelle : Le Conseiller général devra faire preuve d'un grand talent pour motiver ses collaborateurs directs mais aussi tous les collaborateurs de l'ensemble du département.

Conformément aux dispositions de l'arrêté royal du 7 août 1939 organisant l'évaluation et la carrière des agents de l'Etat, modifié en dernier lieu par l'arrêté royal du 13 mai 1999, et de l'arrêté ministériel du 14 août 1998 fixant certaines dispositions particulières en vue d'assurer, au sein du Ministère des Affaires sociales, de la Santé publique et de l'Environnement, l'exécution du statut des agents de l'Etat, cet emploi est ouvert aux agents qui remplissent à la date de leur nomination une des conditions suivantes : 1. Etre agent de l'Etat titulaire d'un grade du rang 15: 2.Etre agent du Ministère des Affaires sociales, de la Santé publique et de l'Environnement, titulaire d'un grade du rang 13 et compter au moins un an d'ancienneté de grade et douze ans d'ancienneté dans le niveau 1.

Les fonctionnaires intéressés sont priés de faire parvenir leur candidature par lettre recommandée au Secrétaire général du Ministère des Affaires sociales, de la Santé publique et de l'Environnement, C.A.E., quartier Esplanade, 7e étage, boulevard Pachéco 19, bte 5, 1010 Bruxelles, dans un délai de dix jours ouvrables prenant cours le premier jour ouvrable qui suit celui de la publication du présent avis au Moniteur belge (le cachet de la poste faisant foi).

La lettre de candidature mentionnera le nom, les prénoms, le grade du/de la candidat(e) (plus, le cas échéant, l'administration dont il/elle relève) et comportera un exposé des prétentions qu'il/elle estime pouvoir faire valoir pour l'obtention de ce poste.

Les candidats ne faisant pas partie du Ministère des Affaires sociales, de la Santé publique et de l'Environnement doivent fournir un document certifié conforme, délivré par le Service du Personnel de l'administration qui les occupe, attestant qu'ils sont revêtus, à titre définitif, d'un grade du rang 15 et stipulant la date de nomination à ce grade.

Seuls seront pris en considération les titres des agents qui se sont conformés à ces directives.

Etaamb propose le contenu du Moniteur Belge trié par date de publication et de promulgation, traité pour le rendre facilement lisible et imprimable, et enrichi par un contexte relationnel.
^