Arrêté De La Communauté Germanophone du 12 avril 2000
publié le 26 juillet 2000
OpenJustice.be: Open Data & Open Source

Arrêté du Gouvernement instituant un groupe de travail pédagogique pour le cours de religion catholique dans le premier degré de l'enseignement secondaire ordinaire

source
ministere de la communaute germanophone
numac
2000033055
pub.
26/07/2000
prom.
12/04/2000
moniteur
https://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl?language=fr&(...)
Document Qrcode

12 AVRIL 2000. - Arrêté du Gouvernement instituant un groupe de travail pédagogique pour le cours de religion catholique dans le premier degré de l'enseignement secondaire ordinaire


Le Gouvernement de la Communauté germanophone, Vu la loi du 31 décembre 1983Documents pertinents retrouvés type loi prom. 31/12/1983 pub. 11/12/2007 numac 2007000934 source service public federal interieur Loi de réformes institutionnelles pour la Communauté germanophone. - Coordination officieuse en langue allemande fermer de réformes institutionnelles pour la Communauté germanophone, modifiée par les lois des 6 juillet 1990, 18 juillet 1990, 5 mai 1993, 16 juillet 1993, 30 décembre 1993, 16 décembre 1996, 4 mai 1999, 6 mai 1999 et 25 mai 1999;

Vu l'avis de l'Inspection des Finances, donné le 13 mars 2000;

Vu l'accord du Ministre-Président, compétent en matière de Budget, donné le 31 mars 2000;

Vu les lois sur le Conseil d'Etat, coordonnées le 12 janvier 1973, notamment l'article 3, § 1, remplacé par la loi du 4 juillet 1989 et modifié par la loi du 4 août 1996;

Vu l'urgence;

Considérant que le groupe de travail pédagogique a déjà commencé à travailler et qu'il est dès lors indispensable d'arrêter ses objectifs, sa composition, son fonctionnement ainsi que les dispositions relatives aux indemnités financières;

Sur la proposition du Ministre de l'Enseignement et de la Formation, de la Culture et du Tourisme, Arrête :

Article 1er.Il est institué en Communauté germanophone un groupe de travail pédagogique pour le cours de religion catholique dans le premier degré de l'enseignement secondaire ordinaire, ci-après dénommé « groupe de travail ».

Le groupe de travail a pour mission d'élaborer au nom de l'autorité compétente pour le culte concerné, tous réseaux confondus et sur la base du programme d'études, les compétences disciplinaires qui, pour le premier degré de l'enseignement secondaire ordinaire, constituent l'exigence minimale à laquelle doit satisfaire chaque élève et sont déterminantes pour la délivrance du certificat de fin de degré.

Le groupe de travail clôture ses travaux le 31 décembre 2000 au plus tard. Il soumet un rapport à l'autorité compétente pour le culte concerné, laquelle transmet le résultat de ce travail au Gouvernement pour information.

Art. 2.Le groupe de travail est composé des membres suivants : Jean-Pierre Sterck-Degueldre : coordinateur Karl Offermann : secrétaire Jean Hamers Marlene Bongartz-Kaut Anita Brülls Gaby Greimers Joëlle Delbrouck Guy Putters Fina Keifens Walter Heyen

Art. 3.La désignation du coordinateur, du secrétaire et des membres du groupe de travail est valable pour la durée de la mission visée à l'article 1, devient toutefois caduque le 31 décembre 2000 au plus tard.

Art. 4.Le coordinateur convoque le groupe de travail et détermine le lieu de la réunion et l'ordre du jour. Il communique la date à la Division « Organisation de l'Enseignement » du Ministère.

Art. 5.A l'invitation du coordinateur, des experts peuvent participer aux réunions du groupe de travail.

Art. 6.Si du matériel doit être commandé, une demande est introduite auprès de la Division « Organisation de l'Enseignement » du Ministère, qui statue sur l'acquisition.

Art. 7.Le coordinateur, le secrétaire et les membres du groupe de travail ainsi que les experts perçoivent des indemnités pour frais de déplacement. Pour ces indemnités, les dispositions applicables aux agents de Rang I F du Ministère sont d'application. En cas d'utilisation d'un véhicule privé, la puissance fiscale retenue est de 7 CV.

Art. 8.Les membres et les experts perçoivent des jetons de présence d'un montant de 1 500 FB lorsque la réunion dure au moins deux heures et demi et 3 000 FB lorsqu'elle dure au moins cinq heures.

Les montants visés au premier alinéa sont majorés de 50 % pour le coordinateur et le secrétaire.

Par dérogation au premier alinéa, les experts peuvent obtenir des jetons de présence plus élevés moyennant l'accord préalable du Ministre compétent en matière d'enseignement.

Art. 9.Les inspecteurs, chargés de mission de la Communauté germanophone et agents de la Communauté germanophone appelés à participer aux réunions du groupe de travail en tant qu'experts ne perçoivent pas de jetons de présence.

Art. 10.Les déclarations de créance sont contresignées par le coordinateur pour confirmer leur exactitude et introduites semestriellement auprès de la Division « Organisation de l'Enseignement ».

Art. 11.Le présent arrêté produit ses effets le 1er octobre 1998, à l'exception de l'article 8 qui produit ses effets le 1er juillet 1999.

Art. 12.Le Ministre compétent en matière d'Enseignement est chargé de l'exécution du présent arrêté.

Eupen, le 12 avril 2000.

Pour le Gouvernement de la Communauté germanophone : Le Ministre-Président, Ministre de l'Emploi, de la Politique des Handicapés, des Médias et des Sports, K.-H. LAMBERTZ Le Ministre de l'Enseignement et de la Formation, de la Culture et du Tourisme, B. GENTGES

Etaamb propose le contenu du Moniteur Belge trié par date de publication et de promulgation, traité pour le rendre facilement lisible et imprimable, et enrichi par un contexte relationnel.
^