Arrêté Ministériel du 08 février 2000
publié le 15 février 2000
OpenJustice.be: Open Data & Open Source

Arrêté ministériel adaptant les montants dans l'arrêté royal du 18 juin 1996 relatif à la mise en concurrence dans le cadre de la Communauté européenne de certains marchés de travaux, de fournitures et de services dans les secteurs de l'eau, de l

source
services du premier ministre
numac
2000021066
pub.
15/02/2000
prom.
08/02/2000
moniteur
https://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl?language=fr&(...)
Document Qrcode

8 FEVRIER 2000. - Arrêté ministériel adaptant les montants dans l'arrêté royal du 18 juin 1996 relatif à la mise en concurrence dans le cadre de la Communauté européenne de certains marchés de travaux, de fournitures et de services dans les secteurs de l'eau, de l'énergie, des transports et des télécommunications


Le Premier Ministre, Vu la loi du 24 décembre 1993 relative aux marchés publics et à certains marchés de travaux, de fournitures et de services, notamment l'article 64, § 2;

Vu l'arrêté royal du 18 juin 1996 relatif à la mise en concurrence dans le cadre de la Communauté européenne de certains marchés de travaux, de fournitures et de services dans les secteurs de l'eau, de l'énergie, des transports et des télécommunications, notamment les articles 2, § 1er, 3, § 5, 6 et 31 modifié par l'arrêté royal du 17 mars 1999;

Vu l'avis de la Commission des marchés publics du 31 janvier 2000;

Vu les lois sur le Conseil d'Etat, coordonnées le 12 janvier 1973, notamment l'article 3, § 1er, remplacé par la loi du 4 juillet 1989 et modifié par la loi du 4 août 1996;

Vu l'urgence;

Considérant que la contrevaleur en francs belges des seuils déterminant l'application à partir du 1er janvier 2000 de la directive 93/38/CEE du 14 juin 1993 portant coordination des procédures de passation des marchés dans les secteurs de l'eau, de l'énergie, des transports et des télécommunications, n'a pu être communiquée officiellement par la Commission européenne aux Etats membres que le 31 décembre 1999;

Considérant qu'il est nécessaire d'informer immédiatement les entités adjudicatrices et les pouvoirs adjudicateurs au sujet des nouveaux montants applicables aux marchés annoncés à partir du 1er janvier 2000, Arrête :

Article 1er.Les montants de 197 millions de francs, de 15,8 millions de francs et de 23,7 millions de francs prévus à l'article 2 de l'arrêté royal du 18 juin 1996 relatif à la mise en concurrence dans le cadre de la Communauté européenne de certains marchés de travaux, de fournitures et de services dans les secteurs de l'eau, de l'énergie, des transports et des télécommunications sont remplacés respectivement par les montants de 201 millions de francs, de 16,1 millions de francs et de 24,2 millions de francs.

Art. 2.Le montant de 39,5 millions de francs prévu à l'article 3, § 5, du même arrêté est remplacé par le montant de 40,3 millions de francs.

Art. 3.Le montant de 29,6 millions de francs prévu à l'article 6, 1° et 3°, du même arrêté est remplacé par le montant de 30,2 millions de francs.

Art. 4.Les montants de 203 millions de francs et de 16,3 millions de francs prévus à l'article 31, alinéa 2, du même arrêté sont remplacés respectivement par les montants de 216 millions de francs et de 17,2 millions de francs.

Art. 5.Le présent arrêté entre en vigueur le jour de sa publication au Moniteur belge.

Bruxelles, le 8 février 2000.

G. VERHOFSTADT

Etaamb propose le contenu du Moniteur Belge trié par date de publication et de promulgation, traité pour le rendre facilement lisible et imprimable, et enrichi par un contexte relationnel.
^