Arrêté Royal du 11 juin 2020
publié le 22 juillet 2020
OpenJustice.be: Open Data & Open Source

Arrêté royal rendant obligatoire la convention collective de travail du 5 septembre 2019, conclue au sein de la Commission paritaire pour la production des pâtes, papiers et cartons, relative aux avantages sociaux

source
service public federal emploi, travail et concertation sociale
numac
2020020687
pub.
22/07/2020
prom.
11/06/2020
moniteur
https://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl?language=fr&(...)
Document Qrcode

Numac : 2020020687

SERVICE PUBLIC FEDERAL EMPLOI, TRAVAIL ET CONCERTATION SOCIALE


11 JUIN 2020. - Arrêté royal rendant obligatoire la convention collective de travail du 5 septembre 2019, conclue au sein de la Commission paritaire pour la production des pâtes, papiers et cartons, relative aux avantages sociaux (1)


PHILIPPE, Roi des Belges, A tous, présents et à venir, Salut.

Vu la loi du 5 décembre 1968Documents pertinents retrouvés type loi prom. 05/12/1968 pub. 22/05/2009 numac 2009000346 source service public federal interieur Loi sur les conventions collectives de travail et les commissions paritaires. - Coordination officieuse en langue allemande fermer sur les conventions collectives de travail et les commissions paritaires, notamment l'article 28;

Vu la demande de la Commission paritaire pour la production des pâtes, papiers et cartons;

Sur la proposition de la Ministre de l'Emploi, Nous avons arrêté et arrêtons :

Article 1er.Est rendue obligatoire la convention collective de travail du 5 septembre 2019, reprise en annexe, conclue au sein de la Commission paritaire pour la production des pâtes, papiers et cartons, relative aux avantages sociaux.

Art. 2.Le ministre qui a l'Emploi dans ses attributions est chargé de l'exécution du présent arrêté.

Donné à Bruxelles, le 11 juin 2020.

PHILIPPE Par le Roi : La Ministre de l'Emploi, N. MUYLLE _______ Note (1) Référence au Moniteur belge : Loi du 5 décembre 1968Documents pertinents retrouvés type loi prom. 05/12/1968 pub. 22/05/2009 numac 2009000346 source service public federal interieur Loi sur les conventions collectives de travail et les commissions paritaires. - Coordination officieuse en langue allemande fermer, Moniteur belge du 15 janvier 1969. Annexe Commission paritaire pour la production des pâtes, papiers et cartons Convention collective de travail du 5 septembre 2019 Avantages sociaux (Convention enregistrée le 30 septembre 2019 sous le numéro 154050/CO/129) CHAPITRE Ier. - Champ d'application

Article 1er.La présente convention collective de travail s'applique aux employeurs(1) et aux travailleurs(2) des entreprises relevant de la Commission paritaire pour la production des pâtes, papiers et cartons. CHAPITRE II. - Prime de mariage

Art. 2.Les travailleurs qui ont été employés pendant au moins 6 mois dans une entreprise visée à l'article 1er au moment du mariage et qui ont encore un contrat de travail avec cette entreprise au moment du mariage, ont droit à une prime de mariage unique. La prime est de 77 EUR maximum à compter du 1er juillet 2019.

Les règles concrètes pour la constitution de la prime sont élaborées dans un règlement par le comité de gestion du fonds de sécurité d'existence.

Pour l'attribution de cette prime, la conclusion d'un contrat légal de cohabitation est assimilée au mariage. CHAPITRE III. - Prime unique

Art. 3.Les travailleurs qui peuvent prouver une ancienneté d'au moins 5 ans dans le secteur de la production des pâtes, papiers et cartons ont droit à une prime unique jusqu'à 535,00 EUR maximum à compter du 1er juillet 2019 à l'occasion de : - soit le départ en RCC; - soit à partir de l'âge de 60 ans; - soit lors du décès.

Art. 4.Les règles concrètes pour la constitution de la prime sont élaborées dans un règlement par le comité de gestion du fonds de sécurité d'existence.

Art. 5.En cas de décès de l'ayant droit, la prime unique visée aux articles 3 et 4 est payée aux héritiers dans la mesure où la prime n'a jamais été versée à l'ayant droit. CHAPITRE IV. - Prime syndicale

Art. 6.Le montant annuel global de la prime syndicale est octroyé aux ayants droit qui, au 31 décembre de la période de référence, allant du 1er janvier au 31 décembre de la même année, sont en même temps, et ce depuis 12 mois au moins : a) membres d'une des organisations interprofessionnelles représentatives des travailleurs;b) liés par un contrat de travail pour ouvriers/ouvrières ou par le paiement d'une indemnité de RCC, à une entreprise visée à l'article 1er.

Art. 7.Aux ayants droit qui, durant la période de référence, satisfont pendant moins de 12 mois aux conditions visées à l'article 6, a) et b), la prime est accordée sur la base d'1/12ème du montant annuel global pour chaque mois ou fraction de mois pendant lesquels ils répondent aux conditions visées.

Les ayants droit au RCC au cours de la période de référence, ainsi que le conjoint d'un ayant droit, décédé pendant la période de référence, bénéficient de la prime aux mêmes conditions.

Art. 8.A partir de l'année de référence 2018, le montant (total) de la prime s'élève à 145 EUR. Pour l'année de référence 2017, le montant (total) de la prime s'élève à 135 EUR. Si la prime (totale) est de 145 EUR, 1/12ème de la prime globale s'élève à 12,08 EUR. Si la prime (totale) est de 135 EUR, 1/12ème de la prime globale s'élève à 11,25 EUR. Ce montant sera multiplié par le nombre de mois à prendre en considération conformément à l'article 7 pour le calcul de la prime de ceux qui ne peuvent prétendre à une prime complète.

Art. 9.Au début de l'année, le "Fonds social pour la production des pâtes, papiers et cartons" met à la disposition des employeurs visés à l'article 1er les attestations de mise au travail nécessaires.

Ces attestations sont remplies par les employeurs, nommément pour chaque membre de leur personnel ouvrier et de leurs anciens travailleurs en RCC, inscrits au registre du personnel pendant la période de référence.

Les attestations sont remises individuellement par les employeurs à leurs ouvriers et ouvrières au plus tard fin mars suivant la période de référence.

Le travailleur remet cette attestation à son organisme syndical et le paiement se fait à la date décidée par le comité de gestion du fonds social. CHAPITRE V. - Dispositions générales

Art. 10.Les primes mentionnées ci-dessus sont payées moyennant l'introduction d'un dossier complet démontrant les droits de l'ayant droit ou de ses héritiers. Les dossiers doivent être introduits : - soit auprès d'une organisation syndicale reconnue à laquelle le travailleur est affilié; - soit auprès du fonds social si le travailleur n'est pas affilié à une organisation syndicale reconnue (uniquement en ce qui concerne la prime de mariage et la prime unique). CHAPITRE VI. - Dispositions finales

Art. 11.La présente convention collective de travail est conclue pour une durée indéterminée et entre en vigueur le 1er janvier 2019. Elle peut être dénoncée moyennant un préavis de 6 mois adressé par lettre recommandée au président de la commission paritaire.

La présente convention collective de travail remplace la convention collective de travail du 22 juin 2017 concernant les avantages sociaux (140588/CO/129 - arrêté royal du 31 janvier 2018Documents pertinents retrouvés type arrêté royal prom. 31/01/2018 pub. 23/02/2018 numac 2017206110 source service public federal emploi, travail et concertation sociale Arrêté royal rendant obligatoire la convention collective de travail du 27 juin 2017, conclue au sein de la Commission paritaire des entreprises de garage, relative à l'accord national 2017-2018 type arrêté royal prom. 31/01/2018 pub. 22/02/2018 numac 2017206172 source service public federal emploi, travail et concertation sociale Arrêté royal rendant obligatoire la convention collective de travail du 27 juin 2017, conclue au sein de la Sous-commission paritaire pour la récupération de chiffons, relative à l'accord national 2017-2018 type arrêté royal prom. 31/01/2018 pub. 22/02/2018 numac 2017206499 source service public federal emploi, travail et concertation sociale Arrêté royal rendant obligatoire la convention collective de travail du 27 juin 2017, conclue au sein de la Sous-commission paritaire pour le commerce du métal, relative à l'accord national 2017-2018 type arrêté royal prom. 31/01/2018 pub. 22/02/2018 numac 2017206111 source service public federal emploi, travail et concertation sociale Arrêté royal rendant obligatoire la convention collective de travail du 15 juin 2017, conclue au sein de la Sous-commission paritaire pour la récupération de métaux, relative à l'accord national 2017-2018 fermer - Moniteur belge du 15 février 2018), qui cesse ainsi de produire ses effets le 31 décembre 2018.

Vu pour être annexé à l'arrêté royal du 11 juin 2020.

La Ministre de l'Emploi, N. MUYLLE _______ Notes (1) Par le terme "employeurs", on comprend : aussi bien les employeurs masculins que féminins.(2) Par le terme "travailleurs", on comprend : aussi bien les travailleurs masculins que féminins.

debut


Publié le : 2020-07-

Etaamb propose le contenu du Moniteur Belge trié par date de publication et de promulgation, traité pour le rendre facilement lisible et imprimable, et enrichi par un contexte relationnel.
^