Arrêté Royal du 19 avril 2005
publié le 06 mai 2005
OpenJustice.be: Open Data & Open Source

Arrêté royal portant octroi d'une subvention pour l'année 2005 aux centres publics d'action sociale dans les frais de constitution de garanties locatives en faveur de personnes qui ne peuvent faire face au paiement de celles-ci

source
service public federal de programmation integration sociale, lutte contre la pauvrete et economie sociale
numac
2005002056
pub.
06/05/2005
prom.
19/04/2005
moniteur
https://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl?language=fr&(...)
Document Qrcode

19 AVRIL 2005. - Arrêté royal portant octroi d'une subvention pour l'année 2005 aux centres publics d'action sociale dans les frais de constitution de garanties locatives en faveur de personnes qui ne peuvent faire face au paiement de celles-ci


ALBERT II, Roi des Belges, A tous, présents et à venir, Salut.

Vu la loi du 27décembre 2004 contenant le budget général des dépenses pour l'année budgétaire 2005, notamment le programme 44.55.1;

Vu les lois sur la comptabilité de l'Etat, coordonnées par l'arrêté royal du 17 juillet 1991, notamment les articles 55 à 58;

Vu l'arrêté royal du 16 novembre 1994 relatif au contrôle administratif et budgétaire, notamment l'article 22;

Considérant que l'accès au logement constitue un droit fondamental minimal qui doit être garanti à toute personne afin de lui permettre d'être en mesure de pouvoir mener une vie conforme à la dignité humaine;

Considérant que la mission des centres publics d'action sociale est d'assurer aux personnes et aux familles l'aide sociale sous la forme la plus appropriée, celle-ci pouvant prendre la forme d'une intervention dans la caution locative;

Considérant que cette mission d'aide sociale précitée des centres publics d'action sociale doit être encouragée par un soutien financier;

Considérant que ce soutien financier introduit pour l'année budgétaire 2004, doit être poursuivi en faveur des C.P.A.S.;

Vu l'avis de l'Inspecteur des Finances, donné le 23 décembre 2004;

Vu l'accord du Ministre du Budget, donné le 17 mars 2005;

Sur la proposition de Notre Ministre de l'Intégration sociale, Nous avons arrêté et arrêtons :

Article 1er.Une subvention de cinq cent onze mille six cent vingt cinq euros (511.625 EUR) est octroyée aux centres publics d'action sociale, conformément à la clef de répartition visée à l'article 6.

Cette subvention est imputée au crédit du Service public fédéral de Programmation Intégration sociale, Lutte contre la Pauvreté et Economie sociale, au programme 44.55.1 « Sécurité d'existence », allocation de base 43.43, exercice budgétaire 2005.

Art. 2.La présente subvention est destinée à encourager les centres publics d'action sociale à intervenir par l'octroi d'une aide sociale sous la forme de constitution de garanties locatives en faveur des personnes qui ne peuvent faire face au paiement de celles-ci.

Art. 3.La présente subvention constitue une intervention forfaitaire dans les frais afférents à l'aide sociale accordée soit sous toute forme légale de garantie locative à l'intervention du C.P.A.S., soit par avance directe du montant de la caution locative par le C.P.A.S. à la personne.

L'octroi de la subvention est conditionné au fait que le C.P.A.S. établisse, en tenant compte de la capacité contributive de la personne aidée, les modalités d'un plan de remboursement correspondant au montant de la garantie locative accordée.

Art. 4.Sans préjudice de l'article 5, le montant de l'intervention s'élève à 25 EUR par contrat de bail pour lequel le centre public d'action sociale décide d'octroyer l'aide sociale par une intervention dans la caution locative.

Art. 5.La subvention est répartie entre les centres publics d'action sociale à raison d'une garantie locative par tranche de quatre bénéficiaires du droit à l'intégration sociale, sur la base du nombre des bénéficiaires à charge du C.P.A.S. au 1er janvier 2004.

La répartition par centre est jointe en annexe du présent arrêté.

Art. 6.Le montant de subvention revenant à chaque centre public d'action sociale en vertu de l'article 5 lui est liquidé en une seule tranche à titre d'avance.

Art. 7.En vue de l'octroi de la subvention, un relevé récapitulatif et nominatif du nombre de garanties locatives octroyées pour l'année 2005, est introduit au SPP Intégration sociale, Lutte contre la Pauvreté et Economie sociale, pour le 1er mars 2006.

En vue du contrôle de l'utilisation de la subvention, toutes les pièces justificatives sont consignées au centre public d'action sociale.

La partie de la subvention non utilisée par le centre ou pour laquelle le C.P.A.S. ne justifie pas de l'utilisation conformément au présent arrêté est remboursée à l'Etat à la suite du contrôle effectué par l'administration.

Art. 8.La période couverte par la subvention prévue par le présent arrêté porte du 1er janvier 2005 au 31 décembre 2005.

Art. 9.Le présent arrêté produit ses effets le 1er janvier 2005.

Art. 10.Notre Ministre qui a l'Intégration sociale dans ses attributions est chargé de l'exécution du présent arrêté.

Donné à Bruxelles, le 19 avril 2005.

ALBERT Par le Roi : Le Ministre de l'Intégration sociale, C. DUPONT Pour la consultation du tableau, voir image Vu pour être annexé à Notre arrêté du 19 avril 2005.

ALBERT Par le Roi : Le Ministre de l'Intégration sociale, C. DUPONT

Etaamb propose le contenu du Moniteur Belge trié par date de publication et de promulgation, traité pour le rendre facilement lisible et imprimable, et enrichi par un contexte relationnel.
^