Recrutement
publié le 23 février 2001
OpenJustice.be: Open Data & Open Source

Recrutement d'auditeurs adjoints, d'expression néerlandaise, orientation contrôle de la bonne gestion, niveau 1 La Cour des comptes organise un concours en vue du recrutement de 5 auditeurs adjoints d'expression néerlandaise, orientation c(...) 1. R

source
cour des comptes
numac
2001003103
pub.
23/02/2001
prom.
--
moniteur
https://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl?language=fr&(...)
Document Qrcode

COUR DES COMPTES


Recrutement d'auditeurs adjoints, d'expression néerlandaise, orientation contrôle de la bonne gestion, niveau 1 (m/f) La Cour des comptes organise un concours en vue du recrutement de 5 auditeurs adjoints d'expression néerlandaise, orientation contrôle de la bonne gestion. 1. Rôle et compétences de la Cour des comptes Comme organe de contrôle externe, la Cour des comptes a pour mission d'informer les assemblées législatives sur la gestion des finances publiques et de leur permettre d'apprécier celle-ci. La Cour des comptes dispose d'une compétence de contrôle vis-à-vis de l'autorité fédérale, des communautés, des régions, des organismes publics qui en dépendent et des provinces.

La Cour des comptes exerce un contrôle financier, un contrôle de légalité et, depuis 1998, un contrôle du bon emploi des deniers publics (contrôle de la bonne gestion). Ces contrôles concernent tant les dépenses que les recettes et portent sur les secteurs les plus divers : budget et finances, sécurité sociale, économie, agriculture, infrastructure, environnement, enseignement, culture, fonction publique,... La Cour des comptes est également investie d'une mission juridictionnelle.

Des informations supplémentaires sur les tâches et les compétences sont disponibles sur le site Web de la Cour des comptes : www.courdescomptes.be 2. Description de la fonction Les auditeurs adjoints que la Cour des comptes souhaite actuellement recruter seront chargés des contrôles du bon emploi des deniers publics, ce qui implique l'examen de la conformité de l'action des pouvoirs publics aux normes d'économie, d'efficience et d'efficacité. Un contrôle du bon emploi des deniers publics comporte les étapes suivantes : sélection des thèmes de contrôle, élaboration d'un rapport de faisabilité (comprenant les questions d'audit, les normes, les méthodes et techniques de contrôle, le calendrier), réalisation de l'audit (collecte de données au moyen de questionnaires, d'entretiens, d'une analyse de documents, traitement des données par analyses quantitatives ou qualitatives, examen de la conformité aux normes), rédaction de rapports destinés à l'entité contrôlée, au ministre et au Parlement (contenant des constatations, des conclusions et des recommandations) et, enfin, présentation des résultats et suivi de l'audit (notamment des recommandations).

Les contrôles du bon emploi des deniers publics supposent de nombreux contacts sur place avec les entités contrôlées. Les contrôles sont généralement effectués en équipe.

Le travail comprend également des missions d'étude et de développement, ainsi que la transmission de connaissances et d'informations à d'autres collaborateurs, par exemple par le biais de sessions de formation.

Des informations complémentaires concernant la fonction figurent dans le règlement du concours. 3. Traitement et carrière Le traitement mensuel brut minimum indexé d'un auditeur adjoint s'élève, au 1er février 2001, à 115 533 francs.L'importance et la nature de l'expérience professionnelle acquise dans un service public, l'enseignement, le secteur privé ou en tant qu'indépendant, déterminent le montant du traitement initial.

Au cours de la carrière à la Cour des comptes, des augmentations de traitement biennales sont attribuées sur la base de l'ancienneté acquise. En outre, la Cour des comptes octroie des avantages complémentaires.

A condition d'avoir obtenu l'évaluation requise, un auditeur adjoint est promu après 6 ans au grade d'auditeur et, après une nouvelle période de 6 ans, à celui de premier auditeur. 4. Conditions de participation Pour être admis aux concours de recrutement, les candidats doivent, au 21 mars 2001, remplir les conditions suivantes : Etre porteur d'un des diplômes de deuxième cycle délivrés par une université ou une haute école (par exemple, licence), tels qu'énumérés dans le règlement du concours; Faire preuve d'une expérience professionnelle pertinente d'au moins trois ans dans un ou plusieurs des domaines suivants : - Audit opérationnel ou de performance, en tant qu'auditeur interne ou externe; - Conseil en organisation ou en management, de préférence en tant que consultant externe; - Projets de recherche, de préférence dans une université ou un institut de recherche dans le domaine des sciences sociales ou socio-économiques;

Etre Belge, être d'une conduite irréprochable et répondant aux exigences de la fonction, jouir des droits civils et politiques et avoir satisfait aux lois sur la milice. 5. Procédure de sélection - Présélection : seuls seront admis à l'épreuve écrite les candidats qui remplissent les conditions d'admission et dont la formation et l'expérience professionnelle correspondent le mieux à la fonction d'auditeur de la bonne gestion à la Cour des comptes, telle que décrite dans le règlement du concours. - Une épreuve écrite permettant d'évaluer les connaissances et la compétence professionnelles du candidat, par le biais d'études de cas, éventuellement complétées par des questions ouvertes et des questions à choix multiples. Les 18 candidats les mieux classés seront admis à l'épreuve suivante. - Une épreuve orale permettant, d'une part, de contrôler plus en détail les connaissances et la compétence professionnelles et, d'autre part, d'évaluer les aptitudes du candidat à exercer la fonction, sa personnalité et sa motivation, son intérêt et ses affinités à l'égard du domaine de travail ainsi que son aptitude à la communication verbale. 6. Autres informations et inscription Le règlement du concours et le formulaire d'inscription sont disponibles sur le site Web de la Cour des comptes (www.rekenhof.be).

Ils peuvent également être demandés à la Cour des comptes, rue de la Régence 2, à 1000 Bruxelles, tél. 02/551 83 25, e-mail : doelmatigheid@ccrek.be.

La date limite d'inscription est le 21 mars 2001.

Etaamb propose le contenu du Moniteur Belge trié par date de publication et de promulgation, traité pour le rendre facilement lisible et imprimable, et enrichi par un contexte relationnel.
^