Vacance D'emploi
publié le 12 septembre 2008
OpenJustice.be: Open Data & Open Source

Appel à candidatures pour la Région wallonne Il est procédé à l'appel public à candidatures en vue de l'attribution de mandats de fonctionnaires généraux A2 et A3 dans les organismes d'intérêt publics (OIP) dépendant de la Région wallonne,(

source
selor - bureau de selection de l'administration federale
numac
2008008016
pub.
12/09/2008
prom.
--
moniteur
http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl?language=fr&c(...)
Document Qrcode

SELOR - BUREAU DE SELECTION DE L'ADMINISTRATION FEDERALE


Appel à candidatures pour la Région wallonne Il est procédé à l'appel public à candidatures en vue de l'attribution de mandats de fonctionnaires généraux (h/f) A2 et A3 dans les organismes d'intérêt publics (OIP) dépendant de la Région wallonne, conformément aux dispositions du livre II de l' arrêté du Gouvernement wallon du 18 décembre 2003Documents pertinents retrouvés type arrêté du gouvernement wallon prom. 18/12/2003 pub. 31/12/2003 numac 2003027783 source ministere de la region wallonne Arrêté du Gouvernement wallon portant le Code de la fonction publique wallonne fermer portant le Code de la Fonction publique wallonne, modifié par l'arrêté du Gouvernement wallon du 31 août 2006. 1. Description des emplois vacants. Organismes d'intérêt public (OIP) : - Administrateur général adjoint de l'Agence wallonne pour l'intégration des personnes handicapées (AWIPH) - rang A3 - (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) - Ref. SELOR :AFW08706 - Administrateur général adjoint de l'Institut de Formation en alternance et des indépendants et petites et moyennes entreprises (IFAPME) rang A3 - (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) - Ref. SELOR : AFW08712 - Administrateur général adjoint de l'Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi (FOREm) - rang A2 - (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) - Ref. SELOR : AFW08708 - Directeur général - Responsable de l'entité régisseur-ensemblier dénommée « FOREm Conseil » de l'Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi (FOREm) - rang A2 - (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) - Ref. SELOR : AFW08709 - Directeur général - Responsable de l'entité opérateur public de formation dénommée « FOREm Formation » de l'Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi (FOREm) - rang A2 (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) - Ref. SELOR : AFW08710 - Directeur général - Responsable de l'entité services communs dénommée « FOREm Support » de l'Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi (FOREm) - rang A2 - (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) - Ref. SELOR : AFW08711 - Directeur général - Commerce extérieur - de l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers (AWEX) - rang A2 - (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) - Ref. SELOR : AFW08704 - Directeur général - Investissements étrangers - de l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers (AWEX) - rang A2 - (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) Ref. SELOR : AFW08705 - Directeur général adjoint de l'Institut scientifique de Service public (ISSeP) - rang A3 - (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) - Ref. SELOR : AFW08713 - Directeur général adjoint de la Société wallonne du Logement (SWL) - rang A3 - (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) - Ref. SELOR : AFW08703; - Directeur général adjoint de l'Agence wallonne pour la Promotion d'une Agriculture de Qualité (APAQ-W) - rang A3 - (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) - Ref. SELOR : AFW08714 - Directeur général adjoint du Centre wallon de Recherches Agronomiques (CRA-W) - rang A3 - (réf. lettre de mission : GW du 19 juin 2008, point B 41) - Ref. SELOR : AFW08707;

Une lettre de mission a été établie par le Gouvernement wallon pour chacun des emplois à pourvoir; elle est référencée à côté de l'intitulé de l'emploi correspondant. Ces lettres de missions comportent les éléments suivants : - la description de fonctions et le profil de compétences; - les objectifs politiques; - les moyens budgétaires et les ressources humaines attribués; - les délégations de pouvoir.

Une synthèse de la lettre de mission afférente à chaque emploi figure en annexe du présent avis.

Une version complète de ces documents peut être obtenue auprès de la Direction générale transversale Personnel et Affaires générales du Service public de Wallonie, Direction fonctionnelle et d'appui, place de Wallonie 1, 5100 Jambes (Namur), sur demande préalable par tél : 081-33 30 42 ou par courriel : dag.difop.sg@mrw.wallonie.be L'ensemble des lettres sont publiées dans les règlements de sélection, sur le site SELOR www.selor.be, sur le site de la Région wallonne www.wallonie.be et de la Communauté française www.cfwb.be. 2. Durée du mandat. En application de l'article 348 de l' arrêté du Gouvernement wallon du 18 décembre 2003Documents pertinents retrouvés type arrêté du gouvernement wallon prom. 18/12/2003 pub. 31/12/2003 numac 2003027783 source ministere de la region wallonne Arrêté du Gouvernement wallon portant le Code de la fonction publique wallonne fermer portant le Code de la Fonction publique wallonne, ci-après dénommé le Code, les mandats sont attribués pour un terme de cinq ans. 3. Statut pécuniaire. En application de l'article 355 du Code, les mandataires bénéficient de l'échelle de traitements correspondant au grade de la fonction qu'ils exercent, telle que reprise dans l'annexe XIII du Code, augmentée d'un montant de euro 8.510 rattaché à l'indice pivot 138.01 du 1er janvier 1990 et indexé conformément aux règles fixées à l'article 247 du Code. 4. Conditions de désignation. En application de l'article 340 du Code, le (la) candidat(e) doit, à la date de la déclaration de vacance de l'emploi soit le 5 juin 2008, être : • titulaire d'un diplôme donnant accès au niveau 1, ou • lauréat d'un concours d'accession au niveau 1, ou un niveau équivalent ou • agent du niveau 1 des services du Gouvernement ou d'un organisme auquel est applicable le décret du 22 janvier 1998Documents pertinents retrouvés type décret prom. 22/01/1998 pub. 04/02/1998 numac 1998027050 source ministere de la region wallonne Décret relatif au statut du personnel de certains organismes d'intérêt public relevant de la Région wallonne fermer relatif au statut du personnel de certains organismes d'intérêt public relevant de la Région wallonne.

Il (Elle) doit également, à cette date, justifier de huit ans d'expérience professionnelle dans le niveau 1 ou dans un niveau équivalent, dont deux dans le rang A4 ou dans un rang équivalent.

Par expérience professionnelle, on entend, les services accomplis à titre statutaire ou contractuel auprès des institutions suivantes : a) toute institution, constituée ou non en personne juridique distincte, relevant du pouvoir exécutif de l'Etat fédéral, d'une Région, d'une Communauté ou d'une Commission communautaire, b) toute institution relevant d'une province, d'une commune, d'un Centre public Action sociale, d'une association de communes et/ou de Centres publics d'Action sociale, d'une agglomération ou d'une fédération de communes, ainsi que toute institution relevant d'un établissement subordonné à une province ou à une commune;c) toute institution de droit belge qui répond à des besoins collectifs d'intérêt général ou local dans la direction de laquelle se constate la prépondérance d'une ou plusieurs institution visées aux a) et b) ;d) toute institution, analogue aux institutions visées aux a), b), c) d'un Etat membre de l'Espace économique européen autre que la Belgique, de la Suisse. Nul ne peut être désigné pour un mandat s'il ne répond aux conditions suivantes : 1° être Belge ou citoyen d'un autre Etat faisant partie de l' Espace économique européen ou de la Confédération suisse;2° être d'une conduite répondant aux exigences de la fonction;3° jouir des droits civils et politiques;4° satisfaire aux lois sur la milice;5° justifier de la possession de l'aptitude médicale exigée pour la fonction à exercer;6° ne pas être titulaire d'un mandat politique qui pour un agent entraîne un congé politique d'office de plus de quatre jours par mois;7° en application de la réglementation relative au congé politique, s'engager à ne pas demander de dispenses de service ou de congés politiques facultatifs qui conduiraient en les cumulant avec le congé politique d'office, à dépasser un total de quatre jours ouvrables d'absence par mois.5. Conditions d'exercice du mandat. Le mandat s'exerce dans le cadre d'une relation statutaire temporaire.

Il ne donne aucun droit à une nomination définitive à la fonction qu'il confère. Le mandataire exerce son mandat à temps plein. 6. Procédure de sélection. En application de l'article 345, § 1er du Code, les candidatures déclarées recevables par SELOR sont transmises à la commission de sélection, composée conformément à l'article 344, § 2, du Code.

Les candidats déclarés recevables sont soumis à des tests informatisés organisés par SELOR afin de cerner leurs aptitudes de gestion et d'organisation ainsi que leur personnalité. (...) Puis les candidats sont entendus par la commission de sélection devant laquelle ils présentent une épreuve orale au départ d'un cas pratique ayant trait à l'emploi à pourvoir et ce afin d'évaluer tant les compétences spécifiques à l'emploi que les aptitudes requises à l'exercice d'une fonction de management.

A la suite de ces tests, de l'épreuve orale, et d'une comparaison des titres et mérites des candidats, la commission de sélection retient un maximum de 5 candidats.

SELOR notifie à chaque candidat, par lettre recommandée à la Poste, l'avis motivé le concernant, ainsi que la liste du ou des candidat(s) retenu(s).

SELOR remet au Ministre de la Fonction publique la liste du ou des candidat(s) retenu(s) et l'avis motivé sur chaque candidat.

Les mandataires sont désignés par le Gouvernement parmi les candidats retenus après un entretien complémentaire portant sur leurs compétences spécifiques, leurs aptitudes relationnelles et leurs capacités à diriger. 7. Dépôt des candidatures. Sous peine de nullité les candidatures sont introduites par lettre recommandée auprès de SELOR, boulevard Bischoffsheim 15, 1000 Bruxelles au plus tard le 13 octobre 2008 (le cachet de la poste faisant foi).

Les candidatures doivent comprendre : - un curriculum vitae standardisé de SELOR (1) comprenant un exposé des titres et mérites, accompagné des attestations relatives à l'expérience professionnelle exigée, et le cas échéant, d'une copie du ou des diplômes; - une lettre de motivation pour chaque emploi postulé contenant notamment l'exposé de la manière selon laquelle le candidat envisage d'exercer le mandat.

Les candidatures doivent comporter toutes les pièces requises et être transmises en un seul envoi. (1) Le CV standardisé de SELOR de la fonction à pourvoir doit être dûment et sincèrement complété (aucune autre présentation ou adaptation du CV ne sera acceptée).Il peut être obtenu via le site web www.selor.be à la rubrique de la sélection ou via la ligne info du SELOR tél : (0800-505 55) ou sur demande à l'adresse électronique topteamfr@selor.be En annexe : la synthèse des lettres de mission.

« Synthèse de la Lettre de mission Directeur général adjoint (rang A3) Societe wallonne du Logement - SWL (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF. SELOR AFW08703 Au niveau de son institution, le directeur général adjoint partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

Le directeur général adjoint veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences. Fonctions générales.

Le directeur général adjoint a pour mission : - dans le respect de l'autorité hiérarchique, d'une part, dans le cadre de l'assistance au ou de la suppléance du directeur général et, d'autre part, dans le cadre des compétences qui lui sont spécifiquement attribuées : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - la surveillance de l'exécution du budget et la gestion des ressources financières; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité; - dans le cadre de l'assistance ou de la suppléance au directeur général : - la transmission au Ministre fonctionnel d'initiative ou à la demande, d'avis, de propositions constructives concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - la représentation de son entité, la création de partenariats (avec les milieux, sociaux, économiques) et la collaboration tant avec l'administration wallonne qu'avec d'autres administrations; - la coordination des travaux préparatoires à l'élaboration du budget; - le respect des obligations en matière de prévention et de protection du travail; - l'organisation, la conduite et le suivi des réunions de concertation syndicale et la participation aux réunions de négociation syndicale.

Fonctions spécifiques.

Le directeur général adjoint a pour missions : - l'assistance et le conseil au directeur général dans les missions qui sont confiées à ce dernier, par le Gouvernement et les Ministres de tutelle, dans le cadre de son mandat ainsi que dans l'exécution des missions définies par le décret du 29 octobre 1998Documents pertinents retrouvés type décret prom. 29/10/1998 pub. 04/12/1998 numac 1998027652 source ministere de la region wallonne Décret instituant le Code wallon du logement fermer instituant le Code wallon du logement et ses modifications ultérieures, par ses arrêtés d'exécution, par les statuts de la SWL (notamment tutelle sur les sociétés de logement de service public), par le contrat de gestion et le plan d'entreprise; - d'assumer la gestion journalière de la SWL en cas d'absence ou d'empêchement du directeur général.

Compétences transversales.

Le directeur général adjoint, afin de remplir ses missions, met en oeuvre les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - bonnes connaissances en matières budgétaires, de fonction publique et de relations syndicales; - connaissances de base en matière de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières.

Connaissances de base : - des concepts, des procédures, des législations et du mode de financement dans la politique du logement; - des principaux intervenants dans les matières traitées par la SWL. 2. Objectifs politiques. Sous l'autorité du directeur général, le directeur général adjoint met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie; plan d'actions prioritaires et stratégiques ), la lettre de mission et le plan opérationnel du directeur général et les décisions gouvernementales ou ministérielles; - le plan de redéploiement des sociétés de logement de service public visant : - à accroître les produits sectoriels; - à rééchelonner une partie de la dette des SLSP; - à contrôler l'évolution des coûts de gestion; - à systématiser l'application des règles de bonne gouvernance; - à sensibiliser les locataires à l'esprit citoyen; - les programmes communaux d'actions en matière de logement; - le contrat de gestion 2007-2012, notamment l'élaboration d'un projet de plan d'entreprise; - à travers le rôle d'opérateur immobilier de la SWL : - la promotion de la SWL dans son métier de coordination et d'accompagnement d'opérations immobilières dans le cadre de l'ancrage communal de la politique du logement au bénéfice principalement des SLSP; - les programmes d'investissements de création de logements; - les programmes de rénovation du parc de logements des SLSP; - la valorisation du patrimoine foncier de la SWL; - quant à la coordination de la politique du logement au niveau européen et international : - la veille technique des dispositifs européens liés aux activités de la SWL et des SLSP; - le travail de réseau, le partage des connaissances et la mise en oeuvre de collaborations avec d'autres entités en charge d'activités de recherche et d'innovation sur le domaine (notamment SLSP, DGO4, universités et centres de recherche...); - l'établissement des accords de collaboration en matière de recherche et de partage des connaissances; - la lettre de mission et le plan opérationnel du directeur général; - prend les initiatives et fait les propositions utiles dans le cadre de ses compétences et délégations. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines. Le budget initial SWL pour 2008 s'élève à 15.877,81 milliers d'euros.

Le cadre organique de la SWL est fixé par l'arrêté du Gouvernement wallon du 18 mars 2004. Un arrêté modificatif du cadre organique est actuellement en projet.

L'effectif est de 199,3 ETP au 1er mai 2008. 4. Délégation de pouvoir. En exécution du Contrat de gestion 2007-2012, les délégations de pouvoir seront accordées par le conseil d'administration au Directeur général adjoint, sur la base de l'article 107 du Code wallon du Logement.

Synthèse de la Lettre de mission Directeur général Commerce extérieur (rang A2) Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers - AWEX (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF. SELOR AFW08704 Au niveau de son institution, le directeur général partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

Le directeur général veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences. Fonctions générales.

Le directeur général a pour mission : - dans le respect de l'autorité hiérarchique, d'une part, dans le cadre de la suppléance de l'administrateur général et, d'autre part, dans le cadre des compétences qui lui sont spécifiquement attribuées : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - en coordination avec l'administrateur général, la représentation de son entité, l'établissement de contacts, la création de partenariats avec les milieux sociaux, économiques, culturels, environnementaux et scientifiques, la collaboration avec les administrations des autres niveaux de pouvoir (européen, fédéral, communautaire et local) concernées par ces compétences; - la transmission à l'administrateur général, d'initiative ou à la demande, des avis ou des propositions constructifs relatifs au contenu des missions, à l'organisation des services; - les travaux préparatoires à l'élaboration du budget de son département; - la surveillance de l'exécution du budget de son département et la gestion des ressources financières dévolues à son entité; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité; - dans le cadre de la suppléance de l'administrateur général : - la transmission au(x) Ministre(s)fonctionnel(s) d'avis ou de propositions constructifs concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - le respect des obligations en matière de prévention et de protection du travail; - l'organisation, la conduite et le suivi des réunions de concertation syndicale et la participation aux réunions de négociation syndicale.

Fonctions spécifiques.

Outre les missions confiées dans le cadre de son mandat, le directeur général exécute les missions définies par le décret du 2 avril 1998Documents pertinents retrouvés type décret prom. 02/04/1998 pub. 10/04/1998 numac 1998027237 source ministere de la region wallonne Décret créant l'Agence wallonne à l'exportation fermer, tel que modifié par le décret du 1er avril 2004 et par le contrat de gestion adopté par le Gouvernement wallon le 12 janvier 2006.

Il assure : - sous l'autorité de l'administrateur général, la direction générale de la branche "commerce extérieur" ainsi que, en coordination avec le Directeur général en charge de la branche « investissements étrangers », les services communs aux deux branches fonctionnelles de l'Agence que sont les directions "Amérique, Afrique, Proche et Moyen-Orient" et "Asie et Océanie" au sein de la Division des Marchés extracontinentaux. - la gestion et la coordination du réseau des attachés économiques et commerciaux à l'étranger; - la coordination effective avec la branche affaires générales.

L'exécution de l'ensemble des missions spécifiques conférées au mandataire impliqueront de sa part la disponibilité nécessaire en vue, notamment, de leur accomplissement à l'étranger.

En cas d'absence ou d'empêchement de l'administrateur général, l'exercice des pouvoirs de ce dernier peut être confié au directeur général.

Compétences transversales.

Le directeur général, afin de remplir ses missions, met en oeuvre, sous l'autorité de l'administrateur général, les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - bonnes connaissances en matières budgétaires, de fonction publique et de relations syndicales; - connaissances de base en matière de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières : - bonne connaissance : - du tissu socio-économique wallon et du commerce international; - des autres institutions belges de promotion du commerce extérieur et aptitude à travailler dans ce contexte institutionnel; - aptitude : - à évoluer dans un environnement multiculturel, notamment dans le cadre de missions à l'étranger; - à intégrer et comprendre les préoccupations essentielles d'une entreprise exportatrice; - vaste expérience du domaine de l'exportation et de l'internationalisation; - très bonne connaissance de l'anglais; - la connaissance d'une ou de plusieurs autres langues est un atout. 2. Objectifs politiques. Sous l'autorité de l'administrateur général, le directeur général met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie; plan d'actions prioritaires et stratégiques...), la lettre de mission et le plan opérationnel de l'administrateur général et les décisions gouvernementales ou ministérielles; - les orientations définies au niveau : - du contrat de gestion, conclu entre le Gouvernement et l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers pour la période 2006-2011, et le plan d'entreprise; - du plan stratégique quadriennal et des objectifs annuels présentés par l'administrateur général au conseil d'administration et approuvés par ce dernier.

Dans le respect des compétences et des délégations qui lui sont accordées, et sous l'autorité de l'administrateur général, le directeur général prend les initiatives et fait les propositions qu'il juge utiles à cet effet. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines. Le budget initial de l'AWEX pour le volet commerce extérieur s'élève pour 2008 à 60.140.000 euros.

Le cadre organique est fixé par l' arrêté du Gouvernement wallon du 22 mai 2008Documents pertinents retrouvés type arrêté du gouvernement wallon prom. 22/05/2008 pub. 05/06/2008 numac 2008201985 source ministere de la region wallonne Arrêté du Gouvernement wallon fixant le cadre organique du personnel de l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers type arrêté du gouvernement wallon prom. 22/05/2008 pub. 09/06/2008 numac 2008202044 source ministere wallon de l'equipement et des transports Arrêté du Gouvernement wallon relatif aux amendes administratives en matière de service de transport public de personnes en Région wallonne fermer.

L'effectif de l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers est, au 1er mai 2008, de 435 agents dont 399 pour la partie « commerce extérieur » répartis comme suit : • 212 agents en Belgique; • 187 à l'étranger (réseau des Attachés économiques et commerciaux). 4. Délégation de pouvoir. Les délégations sont celles prévues par l'arrêté du Gouvernement wallon du 7 janvier 1999.

Synthèse de la Lettre de mission Directeur général Investissements étrangers (rang A2) Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers - AWEX (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF. SELOR AFW08705 Au niveau de son institution, le directeur général partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

Le directeur général veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences. Fonctions générales.

Le directeur général a pour mission : - dans le respect de l'autorité hiérarchique, d'une part, dans le cadre de la suppléance de l'administrateur général et, d'autre part, dans le cadre des compétences qui lui sont spécifiquement attribuées : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - en coordination avec l'administrateur général, la représentation de son entité, l'établissement de contacts, la création de partenariats avec les milieux sociaux, économiques, culturels, environnementaux et scientifiques, la collaboration avec les administrations des autres niveaux de pouvoir (européen, fédéral, communautaire et local) concernées par ces compétences; - la transmission à l'administrateur général, d'initiative ou à la demande, des avis ou des propositions constructifs relatifs au contenu des missions, à l'organisation des services; - les travaux préparatoires à l'élaboration du budget de son département; - la surveillance de l'exécution du budget de son département et la gestion des ressources financières dévolues à son entité; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité; - dans le cadre de la suppléance de l'administrateur général : - la transmission au(x) Ministre(s)fonctionnel(s) d'initiative ou à la demande, d'avis ou des propositions constructifs concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - le respect des obligations en matière de prévention et de protection du travail; - l'organisation, la conduite et le suivi des réunions de concertation syndicale et la participation aux réunions de négociation syndicale.

Fonctions spécifiques.

Outre les missions confiées dans le cadre de son mandat, le directeur général exécute les missions définies par le décret du 2 avril 1998Documents pertinents retrouvés type décret prom. 02/04/1998 pub. 10/04/1998 numac 1998027237 source ministere de la region wallonne Décret créant l'Agence wallonne à l'exportation fermer, tel que modifié par le décret du 1er avril 2004 et par le contrat de gestion adopté par le Gouvernement wallon le 12 janvier 2006.

Il assure : - sous l'autorité de l'administrateur général, la direction générale de la branche « investissements étrangers » ainsi que, en coordination avec le directeur général en charge de la branche « commerce extérieur », les services communs aux deux branches fonctionnelles de l'Agence que sont les directions "Amérique, Afrique, Proche et Moyen-Orient" et "Asie et Océanie" au sein de la Division des Marchés extracontinentaux. - la gestion et la coordination du réseau des attachés économiques et commerciaux à l'étranger; - la coordination effective avec la branche affaires générales.

L'exécution de l'ensemble des missions spécifiques conférées au mandataire impliqueront de sa part la disponibilité nécessaire en vue, notamment, de leur accomplissement à l'étranger.

En cas d'absence ou d'empêchement de l'administrateur général, l'exercice des pouvoirs de ce dernier peut être confié au Directeur général.

Compétences transversales.

Le directeur général, afin de remplir ses missions, met en oeuvre les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - bonnes connaissances en matières budgétaires, de fonction publique et de relations syndicales; - connaissances de base en matière de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières : - bonnes connaissances du tissu socio-économique wallon et du commerce international; - aptitude : - à travailler en synergies avec l'ensemble des partenaires intervenant dans la recherche et le suivi de dossiers d'investissements étrangers (intercommunales, FOREm, administrations, consultants divers,...); - à promouvoir la Wallonie auprès des investisseurs étrangers; - à évoluer dans un environnement multiculturel, notamment dans le cadre de missions à l'étranger; - à intégrer et comprendre les préoccupations essentielles d'une entreprise souhaitant investir à l'étranger; - très bonne connaissance de l'anglais; - la connaissance d'une ou de plus autres langues est un atout; 2. Objectifs politiques. Sous l'autorité de l'administrateur général, le directeur général met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie; plan d'actions prioritaires et stratégiques...), la lettre de mission et le plan opérationnel de l'administrateur général et les décisions gouvernementales ou ministérielles; - les orientations définies au niveau : - du contrat de gestion associé et conclu entre le Gouvernement et l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers pour la période 2006-2011; - du plan stratégique quadriennal et des objectifs annuels présentés par l'administrateur général au conseil d'administration et approuvés par ce dernier.

Dans le respect des compétences et des délégations qui lui sont accordées, et sous l'autorité de l'administrateur général, le directeur général prend les initiatives et fait les propositions qu'il juge utiles à cet effet. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines. Le budget initial de l'AWEX pour le volet investissements étrangers s'élève pour 2008 à 5.509.000 euros.

Le cadre organique est fixé par l' Arrêté du Gouvernement wallon du 22 mai 2008Documents pertinents retrouvés type arrêté du gouvernement wallon prom. 22/05/2008 pub. 05/06/2008 numac 2008201985 source ministere de la region wallonne Arrêté du Gouvernement wallon fixant le cadre organique du personnel de l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers type arrêté du gouvernement wallon prom. 22/05/2008 pub. 09/06/2008 numac 2008202044 source ministere wallon de l'equipement et des transports Arrêté du Gouvernement wallon relatif aux amendes administratives en matière de service de transport public de personnes en Région wallonne fermer.

L'effectif de l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers est, au 1er mai 2008, de 435 agents dont 36 pour la partie « investissements étrangers » répartis comme suit : * 30 agents en Belgique; * 6 à l'étranger. 4. Délégation de pouvoir. Les délégations sont celles prévues par l'Arrêté du Gouvernement wallon du 7 janvier 1999.

Synthèse de la Lettre de mission Administrateur général adjoint (rang A3) Agence wallonne pour l'Intégration des personnes handicapées - AWIPH (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF. SELOR AFW08706 Au niveau de son institution, l'administrateur général adjoint partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

L'administrateur général adjoint veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences. Fonctions générales.

L'administrateur général adjoint a pour mission : - dans le respect de l'autorité hiérarchique, d'une part, dans le cadre de l'assistance (1) au ou de la suppléance de l'administrateur général et, d'autre part, dans le cadre des compétences qui lui sont spécifiquement attribuées : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - la surveillance de l'exécution du budget et la gestion des ressources financières; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité; - dans le cadre de l'assistance au ou de la suppléance de l'administrateur général : - la transmission au Ministre fonctionnel d'avis ou de propositions constructifs concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - la représentation de son entité, la création de partenariats (avec les milieux, sociaux, économiques...) et la collaboration tant avec l'administration wallonne qu'avec d'autres administrations; - la coordination des travaux préparatoires à l'élaboration du budget; - le respect des obligations en matière de prévention et de protection du travail; - l'organisation, la conduite et le suivi des réunions de concertation syndicale et la participation aux réunions de négociation syndicale.

Fonctions spécifiques.

L'administrateur général adjoint a pour missions : - l'assistance et le conseil à l'administrateur général : - dans les missions qui sont confiées à ce dernier, par le Gouvernement et les Ministres de tutelle, dans le cadre de son mandat ainsi que dans l'exécution des missions définies par le décret organique du 6 avril 1995 relatif à l'intégration des personnes handicapées et par le contrat de gestion; - dans l'exercice de sa gestion journalière de l'organisme en vertu du décret précité; - en cas d'absence ou d'empêchement de l'administrateur général, l'exercice des pouvoirs de ce dernier.

Il assure en outre, sous l'autorité de l'administrateur général, la responsabilité des directions suivantes : - Direction Statistiques et Méthodes; - Direction Etudes et Qualité de Vie; - Direction Audit et Contrôle financier.

Compétences transversales.

L'administrateur général adjoint, afin de remplir ses missions, met en oeuvre les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - bonnes connaissances en matières budgétaires, de fonction publique et de relations syndicales; - connaissances de base en matière de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières : - bonnes connaissances : - des politiques sociales régionales, communautaires et fédérales notamment dans le secteur de la politique d'intégration des personnes handicapées; - des acteurs principaux intervenant dans les matières traitées par l'agence. 2. Objectifs politiques. Sous l'autorité de l'administrateur général, l'administrateur général adjoint met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie; plan d'actions prioritaires et stratégiques, contrat de gestion, plan d'entreprise), la lettre de mission et le plan opérationnel de l'administrateur général et les décisions gouvernementales ou ministérielles; - prend les initiatives et fait les propositions utiles dans le cadre de ses compétences et délégations. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines. Le budget initial de l'agence est en 2008 de 526.583.000 euros.

Le cadre organique de l'AWIPH est fixé par l'arrêté du Gouvernement wallon du 5 juin 2008.

L'effectif est de 396 agents au 31 mars 2008. 4. Délégation de pouvoir. L'administrateur général adjoint dispose des délégations de pouvoir et de signature fixées par et en vertu du décret du 6 avril 1995 relatif à l'intégration des personnes handicapées et de l'arrêté du Gouvernement wallon du 27 juin 1996 portant approbation du règlement d'ordre intérieur du Comité de gestion de l'Agence wallonne pour l'intégration des personnes handicapées tel que modifié ultérieurement.

Des délégations spécifiques complémentaires peuvent lui être attribuées après la prise d'effet de la présente lettre de mission. (1) article 41 du décret du 6 avril 1995 relatif à l'intégration des personnes handicapées

Synthèse de la Lettre de mission Directeur général adjoint (rang A3) Centre wallon de Recherches agronomiques - CRA-W (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF.SELOR AFW08707 Au niveau de son institution, le directeur général adjoint partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

Le directeur général adjoint veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences Fonctions générales Le directeur général adjoint a pour mission : - dans le respect de l'autorité hiérarchique, d'une part, dans le cadre de l'assistance ou de la suppléance du directeur général et, d'autre part, dans le cadre des compétences qui lui sont spécifiquement attribuées : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - la surveillance de l'exécution du budget et la gestion des ressources financières; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité; - dans le cadre de l'assistance ou de la suppléance du directeur général : - la transmission au Ministre fonctionnel d'initiative ou à la demande des avis ou propositions constructifs concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - la représentation de son entité, la création de partenariats (avec les milieux, sociaux, économiques) et la collaboration tant avec l'administration wallonne qu'avec d'autres administrations; - la coordination des travaux préparatoires à l'élaboration du budget; - le respect des obligations en matière de prévention et de protection du travail; - l'organisation, la conduite et le suivi des réunions de concertation syndicale et la participation aux réunions de négociation syndicale.

Fonctions spécifiques.

Le directeur général adjoint a pour missions : - l'assistance et le conseil au directeur général : - dans l'exercice des missions qui sont confiées à ce dernier dans le cadre de son mandat par le Gouvernement wallon et les Ministres de tutelle, ainsi que dans l'exécution des missions définies par le décret du 3 juillet 2003Documents pertinents retrouvés type décret prom. 03/07/2003 pub. 18/07/2003 numac 2003027649 source ministere de la region wallonne Décret créant le Centre wallon de Recherches agronomiques et le Comité d'orientation et d'évaluation de recherches agronomiques fermer créant le CRA-W - dans l'exercice de sa mission de gestion journalière de l'organisme en vertu du décret précité; - en cas d'absence ou d'empêchement du directeur général, l'exercice des pouvoirs de ce dernier; - l'assistance au directeur général dans sa mission de mener à bien la réorganisation du Centre selon les orientations décidées par le Gouvernement wallon dans le prolongement de la mission d'évaluation réalisée en 2006 par une société d'audit externe; - le pilotage et de la gestion du Département des services centraux du CRA-W, comprenant la Direction administrative et financière, la Direction de la logistique, et la Direction de la valorisation.

Compétences transversales Le directeur général adjoint, afin de remplir ses missions, met en oeuvre les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - bonnes connaissances en matières budgétaires, de fonction publique et de relations syndicales; - connaissances de base en matière de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières : - une bonne connaissance : - des compétences agricoles de la Région ainsi que des institutions de recherche wallonnes et belges; - des orientations de la Politique Agricole commune; - des acteurs principaux intervenant dans les matières traitées par le Centre. - la capacité à définir des objectifs de recherche correspondant aux besoins actuels et futurs de l'agriculture, prenant en compte les changements et défis que devra affronter l'agriculture wallonne, et dans le respect des trois piliers du développement durable.; - une connaissance de base des principes d'audit interne et de gestion des risques. 2. Objectifs politiques. Sous l'autorité du directeur général, le directeur général adjoint met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie ), la lettre de mission et le plan opérationnel du directeur général et les instructions gouvernementales et ministérielles; - les missions prioritaires du Centre et en particulier celles relatives à la réorganisation du Centre dans le respect des orientations définies par le Gouvernement wallon;

Globalement, le directeur général adjoint : - veille à mettre la recherche agronomique au service du développement agricole durable.

Plus spécifiquement : - développe des collaborations stables avec les universités et les autres institutions de recherche; - constitue un réseau d'expertise et de collaboration assurant la masse critique nécessaire pour bénéficier des aides et s'insérer dans le cadre des programmes de recherche européens; - structure et dépose toute proposition assurant l'accessibilité rapide des résultats de recherches pour les agriculteurs en coopération avec les départements concernées de la DGO3; - accompagne la mise en place d'un comité scientifique chargé de coordonner et évaluer les programmes de recherche pluriannuels ainsi que d'évaluer le personnel scientifique (lors du recrutement et des promotions); - met en place des projets de recherche qui soutiendront une agriculture économiquement performante à mieux répondre aux demandes de la société en matière environnementale (respect du sol, de l'air, de l'eau, de la biodiversité); - veille à ce que les activités du Centre soient innovantes et exemplaires en matière de développement durable; - développe toute forme de collaboration utile avec le Comité d'Orientation et d'Evaluation de Recherches agronomiques et avec la Direction générale de l'Agriculture pour proposer au Gouvernement un ensemble de priorités motivées dans le cadre d'une politique intégrée et concertée de recherches agronomiques; - propose au Gouvernement un programme de recherches spécifiques au Centre en collaboration avec le Comité d'Orientation et d'Evaluation de Recherches agronomiques et fournira à destination dudit Comité les éléments nécessaires permettant d'en évaluer la réalisation. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines En 2008, le budget initial global du CRA-W s'élève à 34.622.000 euros.

Le cadre organique du 12 juin 2008 prévoit 261 agents.

L'effectif est de 247 ETP au 1er mai 2008.

En outre, un nombre variable d'agents (entre 175 et 200) travaillent au sein du CRA-W sur base de conventions spécifiques. 4. Délégation de pouvoir. Les délégations sont celles prévues par l'arrêté du Gouvernement wallon du 15 janvier 2004 portant certaines dispositions d'exécution du décret du 3 juillet 2003Documents pertinents retrouvés type décret prom. 03/07/2003 pub. 18/07/2003 numac 2003027649 source ministere de la region wallonne Décret créant le Centre wallon de Recherches agronomiques et le Comité d'orientation et d'évaluation de recherches agronomiques fermer créant le Centre wallon de Recherches agronomiques et le Comité d'Orientation et d'Evaluation de Recherches agronomiques.

Synthèse de la Lettre de mission Administrateur général adjoint (rang A2) Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi FOREm (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF AFW08708 Au niveau de son institution, l'administrateur général adjoint partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

L'administrateur général adjoint veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences. Fonctions générales.

L'administrateur général adjoint a pour mission : - dans le respect de l'autorité hiérarchique dans le cadre de l'assistance ou de la suppléance à l'administrateur général : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - la transmission au(x) Ministre(s)fonctionnel(s) d'initiative ou à la demande des avis, ou propositions constructifs concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - la représentation de son entité, la création de partenariats (avec les milieux, sociaux, économiques) et la collaboration tant avec l'administration wallonne qu'avec d'autres administrations; - dans le cadre de l'assistance ou de la suppléance à l'administrateur général : - la coordination des travaux préparatoires à l'élaboration du budget; - la surveillance de l'exécution du budget et la gestion des ressources financières; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité; - le respect des obligations en matière de prévention et de protection du travail; - l'organisation, la conduite et le suivi des réunions de concertation syndicale et la participation aux réunions de négociation syndicale.

Fonctions spécifiques.

L administrateur général a pour missions : - l'assistance et le conseil à l'administrateur général dans l'exercice : - des missions qui sont confiées à ce dernier dans le cadre de son mandat par le Gouvernement wallon et les Ministres de tutelle, ainsi que dans l'exécution des missions définies par le décret du 6 mai 1999Documents pertinents retrouvés type décret prom. 06/05/1999 pub. 08/07/1999 numac 1999027535 source ministere de la region wallonne Décret relatif à l'Office wallon de la formation professionnelle et de l'emploi type décret prom. 06/05/1999 pub. 21/08/1999 numac 1999027638 source ministere de la region wallonne Décret portant approbation de l'accord de coopération global entre la Région wallonne et la Communauté germanophone, signé à Eupen le 26 novembre 1998 fermer (tel que modifié par le décret du 13 mars 2003), par le contrat de gestion et le plan d'entreprise; - de sa mission de gestion journalière de l'Office wallon de la formation professionnelle et de l'Emploi (Le FOREm), en vertu du décret précité; - en cas d'absence ou d'empêchement de l'Administrateur général, l'exercice des pouvoirs de ce dernier.

Compétences transversales.

L'administrateur général adjoint, afin de remplir ses missions, met en oeuvre les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - bonnes connaissances en matières budgétaires, de fonction publique et de relations syndicales; - connaissances de base en matière de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières : - bonne connaissance : - des besoins en formation professionnelle; - des acteurs principaux intervenant dans les matières traitées par l'organisme; - du modèle de management socio-économique est un atout. - connaissances de base du marché du travail dans son contexte régional, fédéral et dans sa dimension internationale ainsi que de son encadrement législatif; 2. Objectifs politiques. Sous l'autorité de l'administrateur général, l'administrateur général adjoint met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie; plan d'actions prioritaires et stratégiques...), la lettre de mission et le plan opérationnel de l'administrateur général, et les décisions gouvernementales ou ministérielles; - le contrat de gestion, conclu entre le Gouvernement wallon et le Comité de gestion pour la période 2006-2011, et le plan d'entreprise.

Les objectifs à atteindre par l'administrateur général adjoint s'articulent autour des 8 axes stratégiques : 1. construire les chemins les plus adéquats vers l'emploi en garantissant une offre de service adaptée à tous les demandeurs d'emploi et en privilégiant l'individualisation dans la présentation des offres d'emploi.2. construire une réponse sur mesure aux besoins des entreprises en accordant une attention particulière à la problématique des pénuries.3. orienter et former tout au long de la vie.4. construire et partager la connaissance sur le marché de l'emploi.5. développer les partenariats publics et privés selon des règles transparentes et rigoureuses.6. gérer avec rigueur les dispositifs publics d'aides à l'emploi et à la formation.7. améliorer la performance socio-économique.8. développer la bonne gouvernance au sein du FOREm et assurer la cohésion des acteurs et la cohérence de ses actions. L'administrateur général adjoint : - veille à ce que les activités de l'Office soient exemplaires en matière de développement durable; - prend les initiatives et fait les propositions utiles dans le cadre de ses compétences et délégations. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines Le budget initial global du FOREm pour 2008 s'élève à 951.502.000 euros.

Le cadre organique du personnel du FOREm est fixé par l'arrêté du Gouvernement wallon du 22 juin 2006.

L'effectif au 1er mai 2008 est de 3.644,02 équivalents temps plein. 4. Délégation de pouvoir. L'administrateur général adjoint dispose des délégations de pouvoir et de signature fixées par et en vertu du décret du 6 mai 1999Documents pertinents retrouvés type décret prom. 06/05/1999 pub. 08/07/1999 numac 1999027535 source ministere de la region wallonne Décret relatif à l'Office wallon de la formation professionnelle et de l'emploi type décret prom. 06/05/1999 pub. 21/08/1999 numac 1999027638 source ministere de la region wallonne Décret portant approbation de l'accord de coopération global entre la Région wallonne et la Communauté germanophone, signé à Eupen le 26 novembre 1998 fermer (tel que modifié par le décret du 13 mars 2003), de l'accord de gestion journalière du 26 octobre 1999, tel que modifié par l'avenant du 14 octobre 2003 (Moniteur belge 8 janvier 2004, page 615) et toute autre décision du comité de gestion ou d'un bureau exécutif.

En vertu de l'article 24 du décret précité, il exerce les pouvoirs de l'administrateur général en cas d'absence ou d'empêchement de ce dernier.

Synthèse de la Lettre de mission Directeur général responsable de l'entité « régisseur ensemblier » dénommée « FOREm conseil » (rang A2) Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi FOREm (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF. AFW08709 Au niveau de son institution, le directeur général partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

Le directeur général veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences. Fonctions générales.

Le directeur général a pour mission dans le cadre de son périmètre d'activités : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - la transmission à l'administrateur général des avis ou des propositions constructif(s) au(x) Ministre(s) fonctionnel(s) concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - la représentation de son entité, la création de partenariats (avec les milieux, sociaux, économiques...) et la collaboration tant avec l'administration wallonne qu'avec d'autres administrations; - la préparation de l'élaboration du budget; - la surveillance de l'exécution du budget et la gestion des ressources financières; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité;

Fonctions spécifiques.

Le directeur général a pour mission : - la direction et la responsabilité des activités confiées à l'entité FOREm Conseil, conformément à la répartition établie par l'article 12, § 2, de l'accord de gestion journalière, à savoir : - les fonctions de coordination des opérateurs du marché régional du travail dans le cadre de l'insertion professionnelle, - le conseil et l'orientation des particuliers et entreprises sur le marché du travail, - la mise en oeuvre de dispositifs publics, - l'instruction et la vérification administrative d'octroi d'aides et de subventions, - l'octroi et de maintien de droits sociaux, - la gestion et la diffusion de l'information sur le marché régional du travail; - l'intégration de l'activité de l'entité aux activités économiques et sociales de la Région wallonne et aux orientations décidées par le Comité de gestion afin de participer activement au développement de la Région et d'assurer la notoriété de l'Office; - l'exercice des pouvoirs délégués par l'Administrateur général dans les domaines d'activités précités.

Compétences transversales.

Afin de remplir les missions identifiées supra, le directeur général met en oeuvre les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - connaissances de base en matière : - budgétaire, de fonction publique et de relations syndicales; - de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières - très bonne connaissance du marché du travail dans son contexte régional, fédéral et dans sa dimension internationale ainsi que de son encadrement législatif; - bonne connaissance : - des besoins en formation professionnelle; - des acteurs principaux intervenant dans les matières traitées par son entité; - du modèle de management socio-économique est un atout; - capacité d'innovation dans la conception de dispositifs publics intégrés en matière d'emploi et de formation. 2. Objectifs politiques. Le directeur général : - met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie; plan d'actions prioritaires et stratégiques...), la lettre de mission et le plan opérationnel de l'administrateur général et de l'administrateur général adjoint et les décisions gouvernementales ou ministérielles; - le contrat de gestion conclu entre le Gouvernement wallon et le Comité de gestion pour la période 2006-2011 et le plan d'entreprise. - ses objectifs à atteindre s'articulent autour des 8 axes stratégiques : 1. construire les chemins les plus adéquats vers l'emploi en garantissant une offre de service adaptée à tous les demandeurs d'emploi et en privilégiant l'individualisation dans la présentation des offres d'emploi;2. construire une réponse sur mesure aux besoins des entreprises en accordant une attention particulière à la problématique des pénuries;3. orienter et former tout au long de la vie;4. construire et partager la connaissance sur le marché de l'emploi;5. développer les partenariats publics et privés selon des règles transparentes et rigoureuses;6. gérer avec rigueur les dispositifs publics d'aides à l'emploi et à la formation;7. améliorer la performance socio-économique;8. développer la bonne gouvernance au sein du FOREm et assurer la cohésion des acteurs et la cohérence de ses actions. - contribue à l'amélioration de l'adéquation de l'offre de services aux besoins du marché, en s'appuyant sur l'ensemble des acteurs présents sur le marché; - veille à ce que les activités de l'Office soient exemplaires en matière de développement durable; - prend les initiatives et fait les propositions qu'il juge utiles compte tenu des compétences et des délégations qui lui sont accordées. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines Le montant des ressources initiales globales liées au périmètre d'activités de l'entité FOREm Conseil pour 2008 s'élève à 721.307.000 euros.

Le cadre organique du personnel du FOREm est fixé par l'arrêté du Gouvernement wallon du 22 juin 2006.

L'effectif au 1er mai 2008 pour l'entité FOREm Conseil est de 1.804,06 équivalents temps plein. 4. Délégation de pouvoir. Le directeur général exerce les pouvoirs délégués par l'administrateur général au responsable d'entité dans le périmètre d'activités correspondant à la spécialité de sa fonction, tels qu'actuellement établis par l'arrêté de l'administrateur général du 7 avril 2004 portant délégations de pouvoirs aux responsables d'entités et aux coordinateurs interrégionaux (Moniteur belge du 14 avril 2004, p. 20831).

Synthèse de la Lettre de mission Directeur général responsable de l'entité « opérateur public de formation » dénommée « FOREm formation » (rang A2) Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi (FOREm) (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF AFW08710 Au niveau de son institution, le directeur général partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

Le directeur général veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences. Fonctions générales.

Le directeur général a pour mission dans le cadre de son périmètre d'activités : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - la transmission à l'administrateur général des avis ou des propositions constructif(s) au(x) Ministre(s) fonctionnel(s) concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - la représentation de son entité, la création de partenariats (avec les milieux, sociaux, économiques) et la collaboration tant avec l'administration wallonne qu'avec d'autres administrations; - la préparation de l'élaboration du budget; - la surveillance de l'exécution du budget et la gestion des ressources financières; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité;

Fonctions spécifiques.

Le directeur général a pour mission : - la direction et la responsabilité des activités confiées à l'entité FOREm Formation, conformément à la répartition établie par l'article 12, § 2, de l'accord de gestion journalière, à savoir les fonctions, en gestion propre ou en partenariat, d'opérateur en matière de développement des compétences des demandeurs d'emploi et des travailleurs, dans une logique de formation tout au long de la vie; - l'intégration de l'activité de l'entité aux activités économiques et sociales de la Région wallonne et aux orientations décidées par le Comité de gestion afin de participer activement au développement de la Région et d'assurer la notoriété de l'Office; - l'exercice des pouvoirs délégués par l'administrateur général dans les domaines d'activités précités.

Compétences transversales.

Afin de remplir les missions identifiées supra, le directeur général met en oeuvre les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - connaissances de base en matière : - budgétaire, de fonction publique et de relations syndicales; - de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières - très bonnes connaissances des besoins en formation professionnelle; - bonnes connaissances : - du marché du travail dans son contexte régional, fédéral et dans sa dimension internationale ainsi que de son encadrement législatif; - des acteurs principaux intervenant dans les matières traitées par son entité; - du modèle de management socio-économique est un atout; - capacité d'innovation dans la conception de dispositifs publics intégrés en matière d'emploi et de formation. 2. Objectifs politiques. Le directeur général : - met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie; plan d'actions prioritaires et stratégiques ), la lettre de mission et le plan opérationnel de l'administrateur général et de l'administrateur général adjoint et les décisions gouvernementales ou ministérielles; - le contrat de gestion conclu entre le Gouvernement wallon et le Comité de gestion pour la période 2006-2011. - ses objectifs à atteindre s'articulent autour des 8 axes stratégiques : 1. construire les chemins les plus adéquats vers l'emploi en garantissant une offre de service adaptée à tous les demandeurs d'emploi;2. construire une réponse sur mesure aux besoins des entreprises en accordant une attention particulière à la problématique des pénuries;3. orienter et former tout au long de la vie;4. construire et partager la connaissance sur le marché de l'emploi;5. développer les partenariats publics et privés selon des règles transparentes et rigoureuses;6. gérer avec rigueur les dispositifs publics d'aides à l'emploi et à la formation;7. améliorer la performance socio-économique;8. développer la bonne gouvernance au sein du FOREm et assurer la cohésion des acteurs et la cohérence de ses actions. - contribue à l'amélioration de l'adéquation de l'offre de services aux besoins du marché, en s'appuyant sur l'ensemble des acteurs présents sur le marché; - veille à ce que les activités de l'Office soient exemplaires en matière de développement durable; - prend les initiatives et fait les propositions qu'il juge utiles compte tenu des compétences et des délégations qui lui sont accordées. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines. Le montant des ressources initiales globales liées au périmètre d'activités de l'entité FOREm Formation pour 2008 s'élève à 147.214.000 euros.

Le cadre organique du personnel du FOREm est fixé par l'arrêté du Gouvernement wallon du 22 juin 2006.

L'effectif au 1er mai 2008 pour l'entité FOREm Formation est de 1.284,50 équivalents temps plein. 4. Délégation de pouvoir. Le directeur général exerce les pouvoirs délégués par l'administrateur général au responsable d'entité dans le périmètre d'activités correspondant à la spécialité de sa fonction, tels qu'actuellement établis par l'arrêté de l'administrateur général du 7 avril 2004 portant délégations de pouvoirs aux responsables d'entités et aux coordinateurs interrégionaux (Moniteur belge du 14 avril 2004, p. 20831).

Synthèse de la Lettre de mission Directeur général responsable de l'entité « services communs » dénommée « FOREm support » (rang A2) Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi (FOREm) (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF. AFW08711 Au niveau de son institution, le directeur général partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

Le directeur général veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences. Fonctions générales.

Le directeur général a pour mission dans le cadre de son périmètre d'activités : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - la transmission à l'administrateur général des avis ou des propositions constructif(s) au(x) Ministre(s) fonctionnel(s) concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - la représentation de son entité, la création de partenariats (avec les milieux, sociaux, économiques) et la collaboration tant avec l'administration wallonne qu'avec d'autres administrations; - la préparation de l'élaboration du budget; - la surveillance de l'exécution du budget et la gestion des ressources financières; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité; - le respect des obligations en matière de prévention et de protection du travail; - l'organisation, la conduite et le suivi des réunions de concertation syndicale et la participation aux réunions de négociation syndicale.

Fonctions spécifiques.

Le directeur général a pour mission : - la direction et la responsabilité des activités confiées à l'entité FOREm Support, conformément à la répartition établie par l'article 12, § 2bis, de l'accord de gestion journalière, à savoir les fonctions de support pour l'ensemble de l'Office dans les domaines : - de la logistique, - de la gestion des infrastructures, - de l'assistance juridique, - de l'approvisionnement, - de la gestion des ressources humaines, - de la gestion financière, budgétaire et comptable; - une fonction générale de conseil dans ces différents domaines; - l'exercice des pouvoirs délégués par l'administrateur général dans les domaines d'activités précités.

Compétences transversales.

Afin de remplir les missions identifiées supra, le directeur général met en oeuvre les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - bonnes connaissances de base en matière : - budgétaire, de fonction publique et de relations syndicales; - connaissance de base en matière : - de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières - bonne connaissance : - en matière de législation relative aux marchés publics; - du modèle de management socio-économique est un atout; - connaissances de base : - du droit du travail et du droit administratif; - des acteurs principaux intervenant dans les matières traitées par l'organisme; - du marché de l'emploi et de la formation dans son contexte régional, national et dans sa dimension internationale ainsi que de son encadrement législatif. - aptitude à développer des réponses intégrées centrées sur les besoins des autres entités de l'office; 2. Objectifs politiques Le directeur général : - met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie;plan d'actions prioritaires et stratégiques ), la lettre de mission et le plan opérationnel de l'administrateur général et de l'administrateur général adjoint et les décisions gouvernementales ou ministérielles; - le contrat de gestion conclu entre le Gouvernement wallon et le Comité de gestion pour la période 2006-2011 et le plan d'entreprise. - ses objectifs à atteindre s'articulent autour des 8 axes stratégiques : 1. construire les chemins les plus adéquats vers l'emploi en garantissant une offre de service adaptée à tous les demandeurs d'emploi;2. construire une réponse sur mesure aux besoins des entreprises en accordant une attention particulière à la problématique des pénuries;3. orienter et former tout au long de la vie;4. construire et partager la connaissance sur le marché de l'emploi;5. développer les partenariats publics et privés selon des règles transparentes et rigoureuses;6. gérer avec rigueur les dispositifs publics d'aides à l'emploi et à la formation;7. améliorer la performance socio-économique;8. développer la bonne gouvernance au sein du FOREm et assurer la cohésion des acteurs et la cohérence de ses actions. - contribue à l'amélioration : - de la gestion des ressources humaines basée sur le développement des compétences; - de la gestion budgétaire; - veille à ce que les activités de l'Office soient exemplaires en matière de développement durable; - prend les initiatives et fait les propositions qu'il juge utiles compte tenu des compétences et des délégations qui lui sont accordées. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines Le montant des ressources initiales globales liées au périmètre d'activités de l'entité FOREm Support pour 2008 s'élève à 82.981.000 euros.

Le cadre organique du personnel du FOREm est fixé par l'arrêté du Gouvernement wallon du 22 juin 2006.

L'effectif au 1er mai 2008 pour l'entité FOREm Support est de 555,46 équivalents temps plein. 4. Délégation de pouvoir. Le directeur général exerce les pouvoirs délégués par l'administrateur général au responsable d'entité dans le périmètre d'activités correspondant à la spécialité de sa fonction, tels qu'actuellement établis par l'arrêté de l'administrateur général du 7 avril 2004 portant délégations de pouvoirs aux responsables d'entités et aux coordinateurs interrégionaux (Moniteur belge du 14 avril 2004, p. 20831).

Synthèse de la Lettre de mission Administrateur général adjoint (rang A3) Institut de formation en alternance et des indépendants - IFAPME (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF. AFW08712 Au niveau de son institution, l'administrateur général adjoint partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

L'administrateur général adjoint veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences. Fonctions générales.

L'administrateur général adjoint a pour mission : - dans le respect de l'autorité hiérarchique dans le cadre de l'assistance ou de la suppléance à l'administrateur général : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité; - la transmission au(x) Ministre(s)fonctionnel(s) d'initiative ou à la demande, des avis, ou propositions constructifs concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - la représentation de son entité, la création de partenariats (avec les milieux, sociaux, économiques) et la collaboration tant avec l'administration wallonne qu'avec d'autres administrations; - la coordination des travaux préparatoires à l'élaboration du budget; - la surveillance de l'exécution du budget et la gestion des ressources financières; - le respect des obligations en matière de prévention et de protection du travail; - l'organisation, la conduite et le suivi des réunions de concertation syndicale et la participation aux réunions de négociation syndicale.

Fonctions spécifiques.

L'administrateur général adjoint a pour missions : - l'assistance et le conseil à l'administrateur général : - dans les missions qui sont confiées à ce dernier, par le Gouvernement et les Ministres de tutelle, dans le cadre de son mandat ainsi que dans l'exécution des missions définies par le décret du 17 juillet 2003Documents pertinents retrouvés type décret prom. 17/07/2003 pub. 05/08/2003 numac 2003027695 source ministere de la region wallonne Décret portant constitution d'un Institut wallon de formation en alternance et des indépendants et petites et moyennes entreprises fermer portant constitution de l'IFAPME; - dans l'exercice de sa mission de gestion journalière de formation en alternance pour les indépendants et les petites et moyennes entreprises (en abrégé IFAPME) en vertu du décret précité; - en cas d'absence ou d'empêchement de l'Administrateur général, l'exercice des pouvoirs de ce dernier.

Compétences transversales L'administrateur général adjoint, afin de remplir ses missions, met en oeuvre les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - bonnes connaissances en matières budgétaires, de fonction publique et de relations syndicales; - connaissances de base en matière de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières - très bonnes connaissances des besoins en formation professionnelle; - bonnes connaissances de base du marché du travail (contexte régional, fédéral et dans sa dimension internationale) ainsi que de son encadrement législatif et plus particulièrement du milieu socio-économique des travailleurs indépendants et des P.M.E.; - bonnes connaissances des acteurs principaux intervenant dans les matières traitées par l'organisme. 2. Objectifs politiques Sous l'autorité de l'administrateur général, l' administrateur général adjoint met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie;plan d'actions prioritaires et stratégiques ), la lettre de mission et le plan opérationnel de l'administrateur général et les décisions gouvernementales ou ministérielles; - assure l'exécution et le suivi du contrat de gestion 2006-2010 de l'IFAPME dans ses aspects qualitatifs et quantitatifs et du plan d'entreprise qui en découlera (ce contrat de gestion s'inscrivant dans le cadre des Plans Stratégiques Transversaux 1 et 2 et du Plan d'Actions prioritaires pour l'Avenir des Wallons et des Wallonnes); - supervise la réalisation des objectifs inscrits dans le Contrat de Gestion et propose les ajustements nécessaires pour des objectifs; - veille particulièrement à la réalisation des objectifs suivants : 1. accroître progressivement le nombre de personnes formées par le canal alternance;2. contribuer à réduire les abandons des jeunes en apprentissage et améliorer l'encadrement du jeune en formation;3. contribuer à développer l'esprit d'entreprise;4. favoriser l'accès à l'entreprenariat;5. contribuer au développement d'une offre de formation en langue;6. toucher de nouveaux publics, cibler plus rapidement les pénuries de main-d'oeuvre en partenariat avec Le FOREm Conseil et améliorer la flexibilité de l'adéquation de la formation continue à la réalité de l'entreprise;7. développer des partenariats d'actions avec Le FOREm Formation, les secteurs professionnels et l'enseignement;8. instaurer un réseau des Centres de formation et en développer l'animation;9. assurer la transparence de l'affectation des subventions et poursuivre l'amélioration de la maîtrise des coûts de la gestion des finances externes;10. assurer le suivi financier des Centres de formation et améliorer la transparence de l'allocation des finances publiques et le contrôle de l'utilisation des fonds publics par la concrétisation d'un contrat de gestion avec chaque centre;11. consacrer les moyens nécessaires à la promotion des métiers techniques et manuels en partenariat avec les autres OIP tel que Le FOREm;12. améliorer les modalités de gestion interne et notamment la clarté et l'efficience de la structure;13. développer la communication tant interne - entre agents - qu'externe - vis-à-vis du public cible - de l'institut. - veille à ce que les activités de l'Institut soient exemplaires en matière de développement durable.

L'administrateur général adjoint prend les initiatives et fait les propositions utiles dans le cadre de ses compétences et délégations. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines Le budget initial global de l'OIP pour 2008 s'élève à 44.916.000 euros.

Le cadre organique du personnel de l'IFAPME est fixé par l' arrêté du Gouvernement wallon du 18 décembre 2003Documents pertinents retrouvés type arrêté du gouvernement wallon prom. 18/12/2003 pub. 31/12/2003 numac 2003027783 source ministere de la region wallonne Arrêté du Gouvernement wallon portant le Code de la fonction publique wallonne fermer.

L'effectif au 1er mai 2008 est de 235 équivalents temps plein. 4. Délégation de pouvoir. Les délégations sont celles fixées par le ROI du Comité de Gestion approuvé par le Gouvernement le 1er avril 2004 et par le règlement des délégations adopté par le Comité de Gestion le 28 juin 2007.

Synthèse de la Lettre de mission Directeur général adjoint (rang A3) Institut scientifique de service public (ISSeP) (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF AFW08713 Au niveau de son institution, le directeur général adjoint partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

Le directeur général adjoint veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences. Fonctions générales.

Le directeur général adjoint a pour mission : - dans le respect de l'autorité hiérarchique, d'une part, dans le cadre de l'assistance ou de la suppléance du directeur général et, d'autre part, dans le cadre des compétences qui lui sont spécifiquement attribuées : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - la surveillance de l'exécution du budget et la gestion des ressources financières; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité; - dans le cadre de l'assistance ou de la suppléance du directeur général : - la transmission au Ministre fonctionnel d'initiative ou à la demande des avis ou propositions constructifs concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - la représentation de son entité, la création de partenariats (avec les milieux, sociaux, économiques) et la collaboration tant avec l'administration wallonne qu'avec d'autres administrations; - la coordination des travaux préparatoires à l'élaboration du budget; - le respect des obligations en matière de prévention et de protection du travail; - l'organisation, la conduite et le suivi des réunions de concertation syndicale et la participation aux réunions de négociation syndicale.

Fonctions spécifiques.

Le directeur général adjoint a pour mission : - l'assistance et le conseil au directeur général : - dans les missions qui sont confiées à ce dernier, par le Gouvernement et les Ministres de tutelle, dans le cadre de son mandat ainsi que dans l'exécution des missions définies par le décret du 7 juin 1990 portant création d'un Institut scientifique de Service public; - dans l'exercice de sa mission de gestion journalière de l'organisme en vertu du décret précité; - en cas d'absence ou d'empêchement du directeur général, l'exercice des pouvoirs de ce dernier.

Compétences transversales.

Le directeur général adjoint, afin de remplir ses missions, met en oeuvre les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - bonnes connaissances en matières budgétaires, de fonction publique et de relations syndicales; - connaissances de base en matière de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières : - capacité d'assurer dans la gestion des dossiers une approche équilibrée des 3 piliers du développement durable; - bonnes connaissances : - des problématiques environnementales et des questions de caractérisation de l'environnement et du risque environnemental; - des acteurs principaux intervenant dans les matières traitées par l'organisme. 2. Objectifs politiques. Sous l'autorité du directeur général, le directeur général adjoint met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie; plan d'actions prioritaires et stratégiques...), la lettre de mission et le plan opérationnel du directeur général et les décisions gouvernementales ou ministérielles; - inscrire l'action de l'ISSeP en cohérence avec celle des autres prestataires de la Région; - orienter l'activité future de l'ISSeP dans les axes suivants : - renforcement des réseaux de surveillance de l'environnement (« air » et « eaux »en particulier); - développement du rôle de laboratoire de référence; - orientation des activités du laboratoire d'analyses vers les analyses les moins routinières; - développement des prestations s'adressant à des tiers (publics ou privés). - mettre en oeuvre des partenariats public-privé, notamment : - dans la mise au point de procédés éco-innovants relatifs à la réduction de rejets polluants par l'industrie; - dans le cadre de veilles scientifiques et technologiques et de recherches dans les domaines coïncidant avec les compétences de l'Institut. - poursuivre la réorganisation de la gestion des ressources humaines ainsi que de la gestion financière et budgétaire; - veiller à ce que les activités de l'ISSeP soient exemplaires en matière de développement durable (économies d'énergie, gestion des déchets.).

Le directeur général adjoint prend les initiatives et fait les propositions utiles dans le cadre de ses compétences et délégations. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines. En 2008, le budget initial global est de 24.928.000 euros.

Le cadre de l'ISSeP est fixé par l' arrêté du Gouvernement wallon du 12 mai 2005Documents pertinents retrouvés type arrêté du gouvernement wallon prom. 12/05/2005 pub. 19/05/2005 numac 2005201361 source ministere de la region wallonne Arrêté du Gouvernement wallon fixant le cadre organique du personnel de l'Institut scientifique de service public type arrêté du gouvernement wallon prom. 12/05/2005 pub. 27/05/2005 numac 2005201443 source ministere de la region wallonne Arrêté du Gouvernement wallon portant application du décret du 29 avril 2004 relatif à l'organisation du transport médico-sanitaire type arrêté du gouvernement wallon prom. 12/05/2005 pub. 27/05/2005 numac 2005201444 source ministere wallon de l'equipement et des transports Arrêté du Gouvernement wallon relatif au fonctionnement de l'autorité indépendante chargée du contrôle et du suivi en matière de nuisances sonores aéroportuaires en Région wallonne fermer.

Les moyens humains en fonction à l'Institut au 31.05.2008 sont de 249 ETP. 4. Délégation de pouvoir Les délégations sont celles prévues par l'arrêté du Gouvernement wallon du 11 décembre 1997 portant le règlement d'ordre intérieur de l'Institut scientifique de service public. Synthèse de la Lettre de mission Directeur général adjoint (rang A3) Agence wallonne pour la Promotion d'une Agriculture de Qualité APAQ-W (Références Gouvernement wallon du 19 juin 2008 - point B41) REF. AFW08714 Au niveau de son institution, le directeur général adjoint partage avec d'autres acteurs, une responsabilité à dimension sociétale. Dans ce cadre, il est le garant : du bon exercice des missions qui lui sont confiées, du professionnalisme de son personnel, du maintien et du développement d'une véritable éthique du service public.

Le directeur général adjoint veille à remplir au mieux ses missions dans un souci constant de recherche de l'efficience. 1. Description de fonctions et profil de compétences. Fonctions générales.

Le directeur général adjoint a pour mission : - dans le respect de l'autorité hiérarchique, d'une part, dans le cadre de l'assistance ou de la suppléance du directeur général et, d'autre part, dans le cadre des compétences qui lui sont spécifiquement attribuées : - l'application de la Charte de bonne conduite administrative; - la recherche et la promotion de toute initiative visant à réaliser une simplification administrative au bénéfice tant des services que des usagers; - à partir d'objectifs clairs et précis, organiser et gérer ses services dans un souci constant de qualité, d'efficacité, de diligence dans le respect de la légalité; - la gestion optimale des ressources humaines; - l'évaluation périodique du fonctionnement de ses services en procédant aux ajustements nécessaires; - l'information et la dynamisation de son personnel, notamment au niveau du fonctionnement et des résultats; - le renforcement de la communication et des échanges avec son personnel notamment sur leur carrière, leur formation et l'efficience de l'organisation; - la coordination de la communication externe; - la surveillance de l'exécution du budget et la gestion des ressources financières; - la gestion des ressources matérielles et immatérielles dévolues à son entité; - dans le cadre de l'assistance ou de la suppléance du directeur général : - la transmission au Ministre fonctionnel des avis ou propositions constructifs concernant les missions, l'organisation de ses services et des moyens y afférents; - la représentation de son entité, la création de partenariats (avec les milieux, sociaux, économiques) et la collaboration tant avec l'administration wallonne qu'avec d'autres administrations; - la coordination des travaux préparatoires à l'élaboration du budget; - le respect des obligations en matière de prévention et de protection du travail; - l'organisation, la conduite et le suivi des réunions de concertation syndicale et la participation aux réunions de négociation syndicale.

Fonctions spécifiques.

Le directeur général adjoint a pour missions : - l'assistance et le conseil au directeur général : - dans les missions qui sont confiées à ce dernier, par le Gouvernement et les Ministres de tutelle, dans le cadre de son mandat ainsi que dans l'exécution des missions définies par le décret du 19 décembre 2002Documents pertinents retrouvés type décret prom. 19/12/2002 pub. 28/01/2003 numac 2003200028 source ministere de la region wallonne Décret relatif à la promotion de l'agriculture et au développement des produits agricoles de qualité différenciée fermer relatif à la promotion de l'agriculture et au développement des produits agricoles de qualité différenciée - dans l'exercice de sa mission de gestion journalière de l'organisme en vertu du décret précité; - en cas d'absence ou d'empêchement du directeur général, l'exercice des pouvoirs de ce dernier.

Compétences transversales.

Le directeur général adjoint, afin de remplir ses missions, met en oeuvre les compétences et capacités transversales suivantes : - traduction d'objectifs politiques en objectifs stratégiques et opérationnels; - mise en place d'indicateurs de réalisation de ses objectifs et évaluation de ses actions et de celles de son personnel; - prises de décisions et de responsabilités; - méthodologie de suivi des décisions adoptées; - maîtrise et gestion du stress; - valorisation et motivation de son personnel; - développement d'une dynamique de travail en équipe et par projet; - capacité d'auto évaluation et évaluation de son personnel; - capacité de persuasion et de négociation; - capacité à déléguer; - communications écrite et orale; - conduite de réunions et prise de parole en public; - créativité, flexibilité, proactivité, sens de l'adaptation et de l'innovation; - bonnes connaissances institutionnelles; - bonnes connaissances en matières budgétaires, de fonction publique et de relations syndicales; - connaissances de base en matière de législation des marchés publics.

Compétences spécifiques ou particulières : - capacité d'assurer dans la gestion des dossiers une approche équilibrée des 3 piliers du développement durable; - bonnes connaissances des acteurs principaux intervenant dans les matières traitées par l'agence; - connaissances de base du monde agricole et de la production, de la transformation et de la distribution des produits alimentaires. 2. Objectifs politiques. Sous l'autorité du directeur général, le directeur général adjoint met en oeuvre dans le cadre de ses attributions les objectifs définis par : - les déclarations de politique régionale et tout document programmatique (Contrat d'Avenir pour la Wallonie ), la lettre de mission et le plan opérationnel du directeur général et les décisions gouvernementales ou ministérielles; - s'inscrire dans la politique d'encouragement et de développement des produits de qualité en fonction des attentes des consommateurs et ce afin de renforcer leur confiance dans le secteur agricole, horticole et agro-alimentaire - inscrire le développement de l'image des produits et des producteurs wallons dans une stratégie globale de valorisation et de communication privilégiant et coordonnant l'ensemble des acteurs existants sous la tutelle du Ministre.

Le directeur général adjoint prend les initiatives et fait les propositions utiles dans le cadre de ses compétences et délégations. 3. Moyens budgétaires et ressources humaines. En 2008, le budget initial global est de 7.775.000 d'euros.

Dans l'attente d'un cadre organique, les moyens humains en fonction à l'Agence au 31 mai 2008 sont de 34 ETP. 4. Délégation de pouvoir. Les délégations de pouvoirs sont celles prévues dans l'arrêté du Gouvernement wallon du 13 février 2003 portant certaines dispositions d'exécution du décret du 19 décembre 2002Documents pertinents retrouvés type décret prom. 19/12/2002 pub. 28/01/2003 numac 2003200028 source ministere de la region wallonne Décret relatif à la promotion de l'agriculture et au développement des produits agricoles de qualité différenciée fermer relatif à la promotion de l'agriculture et au développement des produits agricoles de qualité différenciée. » (1) Article 41 du décret du 6 avril 1995 relatif à l'intégration des personnes handicapées.

Etaamb propose le contenu du Moniteur Belge trié par date de publication et de promulgation, traité pour le rendre facilement lisible et imprimable, et enrichi par un contexte relationnel.
^