Vacance D'emploi
publié le 01 février 2010
OpenJustice.be: Open Data & Open Source

Appel aux candidats pour le mandat de membre ou de suppléant du Conseil consultatif de la magistrature En exécution de la loi du 8 mars 1999 instaurant un Conseil consultatif de la magistrature, modifiée par la loi du 13 mars 2001 et la loi du 1 44 m

source
service public federal justice
numac
2010009049
pub.
01/02/2010
prom.
--
moniteur
https://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl?language=fr&(...)
Document Qrcode

SERVICE PUBLIC FEDERAL JUSTICE


Appel aux candidats pour le mandat de membre ou de suppléant du Conseil consultatif de la magistrature En exécution de la loi du 8 mars 1999Documents pertinents retrouvés type loi prom. 08/03/1999 pub. 19/03/1999 numac 1999009315 source ministere de la justice Loi instaurant un Conseil consultatif de la magistrature fermer instaurant un Conseil consultatif de la magistrature, modifiée par la loi du 13 mars 2001 et la loi du 10 avril 2003, il sera procédé le vendredi 7 mai 2010 à l'élection des magistrats, membres du Conseil consultatif de la magistrature. La procédure d'élection est réglée par l' arrêté royal du 13 juin 1999Documents pertinents retrouvés type arrêté royal prom. 13/06/1999 pub. 06/08/1999 numac 1999009757 source ministere de la justice Arrêté royal déterminant la procédure d'élection des membres du Conseil consultatif de la magistrature et des représentants des magistrats suppléants, des juges consulaires, des juges et conseillers sociaux fermer déterminant la procédure d'élection des membres du Conseil consultatif de la magistrature, modifié par les arrêtés royaux du 22 mars 2002 et 14 octobre 2002. 44 membres, dont 22 néerlandophones et 22 francophones, doivent être élus. Pour chaque membre, un suppléant de même titre est élu. Il y a quatre collèges électoraux par rôle linguistique : le collège électoral pour les cours (qui comprend outre la magistrature assise des cours, également les magistrats du Ministère public près la Cour de cassation), le collège électoral pour les tribunaux, le collège électoral pour les juges de paix et pour les juges au tribunal de police et le collège électoral pour le ministère public (qui comprend outre les magistrats du Ministère public, également les magistrats fédéraux, les magistrats d'assistance et les magistrats de liaison en matière de jeunesse).

Au moment du dépôt de leur candidature, les candidats doivent : - avoir prêté serment en qualité de magistrat; - être magistrat de carrière; - être en service actif en tant que magistrat de carrière; - satisfaire à la condition mentionnée à l'article 3, § 1er, alinéa 5, de la loi précitée (être âgé d'au moins quatre années de moins que la limite d'âge visée à l'article 383, § 1er, du Code judiciaire le jour des élections).

Sous peine d'irrecevabilité : - le candidat indique dans sa candidature le collège électoral dans lequel il se présente; - et y ajoute les pièces suivantes : a) un extrait d'acte de naissance;b) une copie de l'arrêté de nomination ou de désignation le plus récent. Le candidat indique également dans sa candidature s'il se porte candidat à la fonction de membre du Conseil consultatif ou à la fonction de membre suppléant du Conseil consultatif. A défaut de choix, il est considéré comme candidat aux deux fonctions.

Sous peine de déchéance, les candidatures doivent être adressées, dans le mois qui suit la publication de l'appel au Moniteur belge par lettre recommandée à la poste, au Président du Conseil consultatif de la magistrature - Elections, Conseil consultatif de la magistrature, Place Poelaert 3, 1000 Bruxelles. Les candidats peuvent utiliser le formulaire ci-joint afin de poser leur candidature.

Pour la consultation du tableau, voir image

Etaamb propose le contenu du Moniteur Belge trié par date de publication et de promulgation, traité pour le rendre facilement lisible et imprimable, et enrichi par un contexte relationnel.
^