Vacance D'emploi
publié le 24 janvier 2011
OpenJustice.be: Open Data & Open Source

Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique . - Vacance d'un emploi (m/f) d'assistant stagiaire (classe SW1 de la carrière scientifique). - Vacance numéro HRM S726 1. POSITIONNEMENT DE LA FONCTION AU SEIN DE L'ETABLISSEMENT. • Il s'agit d(...) • Tit

source
service public federal de programmation politique scientifique
numac
2011021005
pub.
24/01/2011
prom.
--
moniteur
https://www.ejustice.just.fgov.be/cgi/article_body.pl?language=fr&(...)
Document Qrcode

SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION POLITIQUE SCIENTIFIQUE


Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB). - Vacance d'un emploi (m/f) d'assistant stagiaire (classe SW1 de la carrière scientifique). - Vacance numéro HRM S726 1. POSITIONNEMENT DE LA FONCTION AU SEIN DE L'ETABLISSEMENT. • Il s'agit d'un emploi d'agent scientifique statutaire à prestations complètes. • Titre et classe de carrière scientifique : assistant stagiaire de la classe SW1. • Groupe d'activités de la carrière scientifique dont l'emploi fait partie : groupe d'activités 2 "service public scientifique". • L'emploi est attaché aux "Services aux publics" des MRBAB, rue du Musée 9, 1000 Bruxelles. 2. REGIME LINGUISTIQUE. Cet emploi est accessible aux candidat(e)s pouvant être affecté(e)s au rôle linguistique français en application des règles fixées à cet effet par les lois sur l'emploi des langues en matière administrative. 3. CONTEXTE DE LA FONCTION. Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique comptent parmi les établissements scientifiques fédéraux qui, au nombre de 10, font partie du Service public fédéral de Programmation (SPP) Politique scientifique.

Les Musées cumulent une mission à la fois de recherche scientifique et de service public. Ils conservent et étudient des collections réunissant plus de 20 000 oeuvres d'arts plastiques (peintures, sculptures, dessins) de la fin du 14e siècle à nos jours.

Environ 2 500 oeuvres sont exposées et réparties entre le Musée d'Art ancien, le Musée d'art moderne, les Musées Constantin Meunier et Antoine Wiertz.

Les Musées organisent des expositions temporaires accompagnées de catalogues scientifiques. Enfin, ils gèrent la plus importante bibliothèque de Belgique spécialisée en histoire de l'art.

Les MRBAB ont entre autres pour mission de transmettre les connaissances sur l'art en présentant des expositions permanentes et temporaires à un public le plus large possible. 4. CONTENU DE LA FONCTION. 4.1. Objectifs de la fonction au regard des missions de l'établissement.

Les MRBAB veulent engager pour le 3e Département (Services scientifiques généraux et service aux publics) un agent qui devra assurer la direction du service "Communication, Promotion & Relations publiques" en relation directe avec les autres intervenants des Musées tels les conservateurs des Départements Art ancien et Art moderne, le Service expositions, les Services éducatifs, le Service publications, les Services techniques, le Service du personnel, le Service de la comptabilité, l'Art shop, les Volontaires du Musée,....

L'agent aura pour mission la valorisation des collections et la vulgarisation des savoirs scientifiques des MRBAB auprès du public le plus large possible. 4.2. Domaines de résultats.

Le titulaire (m/f) aura pour tâches principales de diffuser les connaissances scientifiques, de promouvoir les activités et de garantir l'image des MRBAB auprès de leurs différents publics : 1) grand public;2) médias;3) partenaires et sponsors;4) institutionnel;5) interne. Les tâches et fonctions principales du titulaire (m/f) seront : 1) Faire connaître les MRBAB, leurs activités et les travaux scientifiques de leurs collaborateurs auprès du grand public belge et international. Le titulaire (m/f) aura donc pour tâches de déterminer les contenus des communications vers l'extérieur ainsi que d'élaborer des plans de communication, de suivre et de respecter leurs budgets. Il/Elle devra également assurer le choix, la création, la production et la diffusion des supports de promotion. 2) Assurer la présence des MRBAB dans les médias belges et internationaux, ainsi que dans les guides culturels et touristiques en faisant la promotion des activités des MRBAB (auprès du grand public ou dans ses missions de valorisation du patrimoine et des collections). Le titulaire (m/f) aura donc la fonction d'attaché de presse et de porte-parole et sera également en charge du développement des partenariats médias. 3) Développer des partenariats avec le monde privé et public afin de diversifier les ressources et les modes de financement des MRBAB, assurer le suivi et l'évaluation de ces partenariats. Le titulaire (m/f) aura donc pour tâches l'élaboration d'une banque de données reprennant les différents partenaires, le suivi régulier des contacts, l'élaboration et la mise en oeuvre de convention de partenariats. 4) Valoriser l'excellence des MRBAB au niveau institutionnel belge et international. Le titulaire (m/f) aura pour fonction d'assurer la représentativité de l'institution au sein de différentes associations culturelles et scientifiques, dans le monde académique et auprès des autorités de tutelle et des pouvoirs publics. 5) Assurer la diffusion des informations au sein des MRBAB. Le titulaire (m/f) aura pour tâches de définir les messages à diffuser et de gérer et optimiser les canaux et supports de diffusion.

En tant que responsable du service "Communication, Promotion & Relations publiques", le titulaire (m/f) aura en outre pour fonction l'élaboration des plans stratégiques de communication, l'organisation et la coordination des activités des collaborateurs du service et la gestion des ressources humaines du service.

Le titulaire (m/f) assurera ses tâches et fonctions en étroite collaboration avec les autres services des MRBAB. 5. PROFIL DE COMPETENCES. 5.1. Diplômes et formations requis.

Etre porteur/porteuse d'un diplôme de fin d'études repris dans la liste des diplômes et certificats pris en considération pour l'admission dans les administrations de l'Etat au niveau A telle qu'établie à l'annexe 1re au statut des agents de l'Etat.

On consultera cette liste sur le site web du SPP Politique scientifique (www.belspo.be, rubrique "Offres d'emploi" - Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique); il est également possible d'obtenir une copie de cette liste auprès du service HR du SPP Politique scientifique (tél. : 02-238 34 19 ou 02-238 35 68).

Les candidats (m/f) dont le diplôme visé à l'alinéa précédent n'a pas été obtenu en "communication" ou en "histoire de l'art" doivent faire état de formations complémentaires de niveau universitaire ou équivalent dans chacun de ces domaines. 5.2. Compétences techniques (connaissances, spécialisations, expériences,...). • une ancienneté d'expérience de trois ans dans le domaine de la communication est une condition d'admissibilité; • une licence en Histoire de l'art et archéologie - spécialisé en arts plastiques constitue un atout non négligeable; • maîtrise des métiers en résultant constitue un atout non négligeable; • publication d'articles dans des revues scientifiques et des revues diverses; • expérience dans l'organisation d'expositions; • connaissance et expérience des techniques de communication, de promotion et de marketing d'une institution muséale et des expositions qu'elle présente en Belgique et à l'étranger : - développement du matériel promotionnel; - connaissance des relations publiques; - établissement des plans médias; - élaboration et gestion de budgets; - connaissance du monde des médias; - gestion des partenariats médias; - suivi des relations avec la presse; - organisation et coordination d'événements. • expérience de la gestion des dossiers de sponsoring; • connaissance et expérience en matière de management d'un service et d'une équipe; • connaissance du fonctionnement d'une institution fédérale et du management public; • compétences générales : - bonne connaissance de l'autre langue nationale et de l'anglais; - maîtrise de l'outil informatique : connaissances de MS Office et Internet; - capacités rédactionnelles; - expérience de la prise de parole en public. 5.3. Compétences génériques (compétences comportementales, aptitudes,...). • rigueur et sens aigu de l'organisation; • sens du travail en équipe; • sens des responsabilités et implication personnelle dans son travail; • grande flexibilité; • résistance au stress; • respect des délais impartis; • proactivité : susceptible de prendre les initiatives indispensables lorsque la situation l'exige; • facilité de communication; • ouverture d'esprit. 6. CONDITIONS DE TRAVAIL. Le candidat/la candidate choisi(e) sera engagé(e) comme assistant stagiaire avec l'échelle de traitement correspondante, donc l'échelle SW11 ou SW10 (cette dernière, si l'intéressé(e), ne compte pas une ancienneté scientifique reconnue d'au moins 2 ans).

Rémunération minimum (montants bruts, à l'index actuel, allocations réglementaires non comprises) : - dans l'échelle SW10 (pour une ancienneté de 0 ans) : euro 33.163,52 brut par an ( euro 2.763,62 par mois); - dans l'échelle SW11 (pour une ancienneté de 2 ans) : euro 40.963,31 brut par an ( euro 3.413,60 par mois).

La période de stage a une durée normale de deux ans. 7. CONDITIONS DE PARTICIPATION ET D'ADMISSIBILITE. 7.1. Le candidat/la candidate choisi(e) doit remplir, à la date de l'entrée en service, les conditions suivantes : • être Belge ou citoyen d'un Etat faisant partie de l'Espace économique européen ou de la Confédération suisse; • jouir des droits civils et politiques; • avoir satisfait aux lois sur la milice; • être d'une conduite répondant aux exigences de la fonction sollicitée. 7.2. Au plus tard le dernier jour du délai fixé pour l'introduction des candidatures, les conditions suivantes doivent être remplies : • posséder les compétences techniques requises (voir le point 5.2 ci-dessus) et en faire preuve; • posséder les compétences génériques requises (voir le point 5.3 ci-dessus) et en faire preuve; • posséder le diplôme requis (voir le point 5.1 ci-dessus). 7.3. Dans les deux cas ci-après, la participation à la procédure de sélection n'est possible que sous les réserves suivantes. 7.3.1. Le diplôme requis a été obtenu dans un pays autre que la Belgique.

Dans ce cas, le président du jury des MRBAB examinera préalablement si le diplôme présenté par le/la candidat(e) est admissible en application des dispositions des Directives 89/48/EEG ou 92/51/EEG du Conseil des Communautés européennes.

C'est pourquoi le candidat/la candidate concerné(e) doit ajouter à sa candidature, en plus d'une copie du diplôme présenté, les renseignements et les documents requis suivants en vue de l'examen précité : • une traduction du diplôme si celui-ci n'a pas été établi en français, néerlandais, allemand ou en anglais (traduction en français pour les candidats pouvant être affectés au rôle linguistique français); • une attestation par laquelle l'institution d'enseignement, qui a décerné le diplôme, fournit les renseignements suivants (pour autant que ces renseignements ne figurent pas dans le diplôme en question) : 1. le nombre d'années d'études à accomplir normalement en vue de l'obtention du diplôme;2. la rédaction d'un mémoire, était-elle requise pour l'obtention du diplôme ? 3.les connaissances et qualifications acquises, sur base desquelles ledit diplôme a été décerné; • une traduction de cette attestation si celle-ci n'a pas été établie en français, néerlandais, allemand ou en anglais (traduction en français pour les candidats pouvant être affectés au rôle linguistique français). 7.3.2. Le diplôme requis a été obtenu dans une autre langue que le français. • Le rôle linguistique auquel le candidat/la candidate doit être affecté(e) en application des lois sur l'emploi des langues en matière administrative est en principe déterminé sur la base de la langue véhiculaire des études faites pour l'obtention du diplôme requis. • Dès lors, si le diplôme de docteur obtenu après la défense publique d'une dissertation est requis (ou si le candidat/la candidate présente un tel diplôme pour remplir les conditions de diplôme), le rôle linguistique est déterminé sur la base de la langue véhiculaire des études faites pour l'obtention du diplôme de fin d'études universitaires qui a donné accès au doctorat. • Pour cette raison, le candidat/la candidate ayant fait ces études dans une autre langue que le français doit avoir obtenu le certificat de connaissances linguistiques délivré par le SELOR, Bureau de Sélection de l'Administration fédérale (l'ancien Secrétariat permanent de Recrutement), boulevard Bisschoffsheim 15, 1000 Bruxelles (tél. : +32 -(0)2-788 66 31; e-mail : linguistique@selor.be), certificat prouvant que le/la candidat(e) a réussi l'examen linguistique se substituant au diplôme exigé en vue de la détermination du régime linguistique, en particulier le test linguistique français - article 7, pour une fonction de niveau 1/A. 8. RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES. Plus d'informations sur le contenu de cet emploi peuvent être obtenues auprès de Mme Anne Adriaens-Pannier, MRBAB, rue du Musée 9, 1000 Bruxelles; tél. : 02-508 32 45; e-mail : adriaens@fine-arts-museum.be). 9. PROCEDURE DE SELECTION. • Parmi les candidatures recevables, le jury des MRBAB détermine les candidat(e)s qu'il estime être les plus aptes pour exercer la fonction à pourvoir (5 candidat(e)s au maximum peuvent ainsi être sélectionné(e)s). • S'il l'estime nécessaire, le jury peut inviter les candidat(e)s à présenter toute épreuve complémentaire qu'il détermine en vue d'apprécier leurs aptitudes à exercer la fonction à pourvoir. • Les candidat(e)s, ainsi retenu(e)s, sont ensuite invité(e)s à comparaître devant le jury pour une audition en vue de la fixation du classement des candidats. • Ce classement ne deviendra définitif avant qu'il ait été notifié aux candidat(e)s concerné(e)s et qu'ils/elles aient eu la possibilité de porter plainte par rapport au classement, ainsi que de demander d'être entendu(e)s par le jury. 10. PROCEDURE D'TRODUCTION DES CANDIDATURES. 10.1. Les candidatures doivent être introduites dans les trente jours calendrier qui suivent la publication de cette vacance d'emploi au Moniteur belge, donc au plus tard le 23 février 2011.

Elles doivent être introduites par lettre recommandée adressée au Service des Ressources humaines du Service public fédéral de Programmation (SPP) Politique scientifique, avenue Louise 231, 1050 Bruxelles. 10.2. Le candidat/la candidate doit indiquer explicitement dans sa candidature : • l'emploi postulé; • l'adresse à laquelle il/elle acceptera la lettre recommandée lui informant de sa place dans le classement des candidat(e)s; chaque modification de cette adresse doit être communiquée sans retard. 10.3. Documents à joindre à la candidature : • un curriculum vitae complet et sincère; • si le candidat/la candidate a déjà effectué des activités scientifiques : des attestations justifiant celles-ci (attestations délivrées par les employeurs, autorités ayant octroyé des bourses,...; pour être informé(e) des renseignements à fournir : voir la note relative à l'octroi de l'ancienneté scientifique sur le site web du SPP Politique scientifique (www.belspo.be, rubrique "Offres d'emploi" - Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique); il est également possible d'obtenir une copie de cette note auprès du service HR du SPP Politique scientifique (tél. : 02-238 34 19 ou 02-238 35 68); • une copie du/ des diplôme(s) exigé(s); • le/la candidat(e) qui, en vue de satisfaire aux conditions de diplôme, présente un diplôme de docteur obtenu après la défense publique d'une dissertation, joindra en outre une copie du diplôme de fin d'études universitaire qui donnait accès au doctorat; • si ces diplômes, ou l'un d'eux, n'ont pas été établis en français, néerlandais, allemand ou en anglais, une traduction du diplôme/des diplômes en question doit également être ajoutée au dossier introduit (traduction en français pour les candidats pouvant être affectés au rôle linguistique français); • une liste des travaux scientifiques éventuellement publiés; • les renseignements et pièces visés ci-dessus sous le point 7.3.1, si le/les diplôme(s) requis, obtenu(s) par le candidat/la candidate, a/ ont été décerné(s) par un établissement d'enseignement autre qu'un établissement belge; • le certificat de connaissances linguistiques dont question sous le point 7.3.2, au cas où ce certificat est requis ou si le/ la candidat(e) souhaite que son affectation à un rôle linguistique se fasse sur la base de ce certificat. 10.4. Il ne sera pas tenu compte des candidatures introduites sans respecter la procédure d'introduction ci-dessus.

Etaamb propose le contenu du Moniteur Belge trié par date de publication et de promulgation, traité pour le rendre facilement lisible et imprimable, et enrichi par un contexte relationnel.
^